Une parité toujours palpable en séries

Les séries éliminatoires du hockey junior AA régional ont franchi une première... (Photo 123rf)

Agrandir

Photo 123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les séries éliminatoires du hockey junior AA régional ont franchi une première étape, en fin de semaine dernière, avec l'élimination des Saguenéens de Chicoutimi aux mains des Sabres de Roberval. Ces derniers, qui fêtent cette saison leur retour au hockey junior, ont ensuite entrepris sans attendre une série demi-finale contre les Aiglons d'Alma.

Si on se base sur le classement de la saison régulière, la victoire des Sabres sur les Saguenéens peut être considérée comme une petite surprise puisque Roberval avait terminé le calendrier derrière ses rivaux du premier tour. Mais aux yeux de l'entraîneur Jayson Lajeunesse, il ne serait pas juste de parler d'une surprise.

«Tout le monde pouvait battre tout le monde pendant la saison régulière et je m'attendais à la même chose en séries, souligne l'entraîneur des Sabres. Nous avons bien joué contre toutes les équipes pendant la saison. Ce ne fut pas facile contre Chicoutimi. Nous perdions 2-1 avant de gagner les deux derniers matchs de la série à Roberval et Chicoutimi.

Esprit d'équipe

«Je crois que l'esprit d'équipe qui s'est développé pendant la série nous a permis de l'emporter. Nous n'avons pas mal joué dans le premier match, malgré une défaite de 3-2. Nous avons ensuite gagné à Roberval et le troisième match s'est joué en première période. Dans cette partie, nous sommes rentrés au vestiaire après 20 minutes avec un déficit de 1-0 même si nous avions obtenu une trentaine de lancers contre seulement une dizaine. Cette période a fait mal au moral, mais notre attaque a ensuite explosé. En saison régulière, nous avons toujours marqué cinq ou six buts par partie. Nous avons retrouvé nos moyens en attaque dans les deux derniers matchs contre Chicoutimi.»

La série Roberval-Alma a débuté dimanche par une victoire de 8-4 des Aiglons.

Jayson Lajeunesse estime que le pointage n'illustre pas très bien l'allure de la rencontre. Il signale que son équipe a raté plusieurs belles chances de marquer et qu'un peu plus d'opportunisme aurait pu faire une grande différence. Il est convaincu que les Sabres peuvent l'emporter s'ils jouent toujours comme ils l'ont fait dimanche.

De son côté, l'entraîneur des Aiglons, Éric Gauthier, avance que deux semaines d'inactivité ont nui à son équipe en début de rencontre, dimanche.

«En première période, notre équipe était à plat, précise Éric Gauthier. On ne bougeait pas nos pieds. Nos deux semaines sans jouer ont paru. De leur côté, les Sabres sortaient d'une série émotive contre Chicoutimi et ils ont montré énormément de vitesse en première période. Mais plus le match a avancé et plus on a vu les vrais Aiglons. Nos difficultés après deux semaines sans match étaient prévisibles. Notre troisième période a été très encourageante. Avec l'horaire condensé qui nous attend (des matchs mercredi, vendredi et samedi), nous n'aurons certainement plus de raison d'être rouillés.

«La parité est tellement grande cette année dans la ligue qu'il faut se méfier de tout le monde. Si tu oublies de te présenter pour un match, tu vas en payer le prix. Roberval a une très bonne attaque et aussi un bon gardien. Il faut leur faire attention.»

L'autre série demi-finale du circuit junior AA entre les Éperviers de Normandin et les Marquis de Jonquière est égale à 1-1. Elle se poursuivra samedi, à Normandin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer