La crème de la LHJMQ

Conor Garland, des Wildcats, occupe la première place.... (Archives)

Agrandir

Conor Garland, des Wildcats, occupe la première place.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au cours des dernières semaines, Le Progrès-Dimanche a sondé une douzaine d'intervenants de la Ligue de hockey junior du Québec pour connaître leur top-10 des meilleurs joueurs. Deux choses sautent aux yeux en consultant les résultats, premièrement le nombre très élevés de joueurs européens et, deuxièmement, l'absence de concensus parmis les acteurs du circuit Courteau. Seulement deux joueurs sont apparus sur tous les bulletins, Conor Garland, des Wildcats de Moncton, le meneur chez les points, ainsi qu'Anthony Beauvillier, des Cataractes de Shawinigan.

Les joueurs européens

Les joueurs européens sont nombreux dans le palmarès. Dmitro Timashov, qui est passé des Remparts aux Cataractes pendant la période des Fêtes, Timo Meier, maintenant avec les Huskies en provenance des Mooseheads, Vitalii Abramov, des Olympiques de Gatineau, Evgeny Svechnikov ont tous reçu au moins cinq mentions. Ce qui fait leur force: leurs habiletés, mais surtout leur vitesse d'exécution. «On dirait que c'est lui qui a inventé le hockey. Il voit tout. Il passe la rondelle. Il sait où la placer», vante un membre d'équipe en parlant d'Abramov, qui n'est âgé que de 17 ans et est le meilleur marqueur chez les recrues et deuxième au total avec 73 points.

Conor Garland

Seul joueur avec déjà plus de 100 points, Conor Garland détient 30 points d'avance en tête des marqueurs de la LHJMQ. Ce n'est donc pas une surprise qu'il fasse l'unanimité. Son contrôle de la rondelle et son coup de patin le détachent des autres. S'il a un défaut, c'est qu'il veut trop la rondelle. Aussitôt qu'il fait une passe, souvent il veut la ravoir immédiatement.

Anthony Beauvillier

Le seul Québécois qui a trouvé une place sur toutes les listes. À seulement 17 ans, la saison dernière, Beauvillier a touché la cible à 42 occasions avant d'être choisi en première ronde, 28e au total, par les Islanders de New York au repêchage de la Ligue nationale. Il n'a disputé que 26 parties cette saison, cumulant tout de même 43 points.

Francis Perron

L'attaquant de 19 ans des Huskies de Rouyn-Noranda vient compléter le podium avec dix mentions. Après une saison de 76 points, Perron arrive au 4e rang des marqueurs avec 72 points en 42 rencontres avec l'une des meilleures équipes de la LHJMQ. Fait à noter pour les amateurs des Sags, il est un bon ami de l'Almatois Charles Hudon avec lequel il organise un tournoi de golf tous les étés.

Les jeunes

Quelques jeunes ont réussi à attirer l'attention des dirigeants. Certains n'ont pas été capables de les inclure dans leur top-10, mais ont tout de même souligné leur statu de future vedette. À 16 ans, l'attaquant Maxime Comtois, des Tigres de Victoriaville, s'est retrouvé tout juste à l'extérieur sur plusieurs classements. «Pour la ligue, un jeune de même, ça vaut de l'or», fait remarquer un répondant, pointant également sur cette liste Antoine Morand, du Titan, ainsi que le premier joueur exceptionnel de la LHJMQ, Joe Veleno, qui amasse un point par rencontre avec les Sea Dogs.

Pierre-Luc Dubois

L'attaquant de 17 ans est le plus jeune à faire sa marque dans le groupe. Le 5e choix au total au repêchage de 2014 se retrouve au 8e rang des marqueurs du circuit Courteau avec 68 points, dont 30 buts, en 46 rencontres. Il a également participé au camp final d'Équipe Canada junior.

Les défenseurs

Le classement est surtout occupé par des attaquants, mais quelques défenseurs ont réussi à trouver leur place. Thomas Chabot, des Sea Dogs et choix de première ronde des Sénateurs, est le plus plus populaire avec sept mentions, suivi de l'arrière de 20 ans Nikolas Brouillard avec une de moins. Le nom du Robervalois Samuel Girard, meilleur marqueur à sa position, est apparu deux fois, le même nombre que Jérémy Lauzon, des Huskies de Rouyn-Noranda qui a participé en décembre au camp final d'Équipe Canada junior, ainsi que Jérémy Roy, du Phoenix de Sherbrooke.

Nicolas Roy... (Archives Le Progrès-Dimanche) - image 5.0

Agrandir

Nicolas Roy

Archives Le Progrès-Dimanche

Nicolas Roy

L'attaquant de 18 ans des Sags, qui s'impose de plus en plus, a été nommé quatre fois. Pour un répondant, son coup de patin l'empêche de l'inclure dans son top-10 de la LHJMQ, mais il n'est vraiment pas loin. Le numéro 55 connaît sa meilleure saison en carrière avec 55 points en 41 matchs et a collé deux séquences de 16 matchs consécutives avec au moins un point. Pour sa part, Daniel Sprong, qui a débuté la saison avec les Penguins de Pittsburgh avant d'être retourné avec les Islanders de Charlottetown en début d'année, a également été voté à quatre reprises.

Le gardiens

Philippe Cadorette... (Archives) - image 7.0

Agrandir

Philippe Cadorette

Archives

Un bon gardien est peut-être essentiel pour aspirer aux grands honneurs, mais les hommes masqués ont été très rares sur les différents bulletins. Seulement Philippe Cadorette, revenu récemment dans le junior majeur et acquis par les Cataractes, a été mentionné plus d'une fois. Louis-Philip Guindon, qui a blanchi les Sags la semaine dernière pour atteindre le cap des 100 victoires en carrière, est le seul autre gardien à avoir été nommé.

Joueurs mentionnés (en ordre de popularité)

  • Conor Garland, Moncton
  • Anthony Beauvillier, Shawingan
  • Francis Perron, Rouyn-Noranda
  • Dmitro Timashov, Shawinigan
  • Pierre-Luc Dubois, Cap-Breton
  • Timo Meier, Rouyn-Noranda
  • Thomas Chabot, Saint-Jean
  • Vitalii Abramov, Gatineau
  • Nikolas Brouillard, Rouyn-Noranda
  • Anthony Richard, Val-d'Or
  • Evgeny Svechnikov, Cap-Breton
  • Nicolas Roy, Chicoutimi
  • Daniel Sprong, Charlottetown
  • Julien Gauthier, Val-d'Or
  • Jérémy Roy, Sherbrooke
  • Nicolas Aubé-Kubel, Val-d'Or
  • Jérémy Lauzon, Rouyn-Noranda
  • Samuel Girard, Shawinigan
  • Philippe Cadorette, Shawinigan
  • Anthony Beauregard, Val-d'Or
  • Michael Joly, Cap-Breton
  • Jakub Zboril, Saint-Jean
  • Mathieu Joseph, Saint-Jean
  • Louis-Philip Guindon, Rimouski
  • Alexis D'Aoust, Shawinigan
  • Yan Dennis, Shawinigan
  • Yakov Trenin, Gatineau

Méthodologie

La questions aux dirigeants était très simple: Quel est votre top-10, peu importe l'âge et la position? La question était très large dans l'objectif de ne pas contraindre les répondants avec des critères subjectifs et toute la démarche était confidentielle. Pas moins de 27 joueurs différents ont été nommés sur les différents bulletins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer