Les Gaillards s'ouvrent des portes

Les Gaillards ont été sacrés champions de la... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les Gaillards ont été sacrés champions de la division 1 du tournoi des Boston Warriors, dimanche, grâce à une fiche parfaite de trois victoires.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

À la fois pour leur propre cause et pour le programme de développement du basketball régional, Philippe Hurtubise a la conviction que les Gaillards du Cégep de Jonquière ont ouvert plusieurs portes intéressantes, en fin de semaine, en s'illustrant lors d'un tournoi présenté dans la région de Boston.

Les Gaillards ont été sacrés champions de la division 1 du tournoi des Boston Warriors, dimanche, grâce à une fiche parfaite de trois victoires. Ils ont été couronnés dans la catégorie la plus forte, celle réservée aux équipes formées de joueurs de 18 ans.

«Dans notre groupe d'âge, il y avait une vingtaine d'équipes, explique Philippe Hurtubise, l'entraîneur des Gaillards. Ces équipes avaient été placées dans quatre groupes. Nous avons gagné dans le groupe le plus fort.

«C'était la première fois qu'une équipe du Saguenay-Lac-Saint-Jean traversait la frontière. Je connaissais la Classique de printemps de l'organisation des Boston Warriors et nous avons participé à celle de l'automne. Dans un premier temps, c'était une préparation pour notre saison.»

Cet objectif de préparation a été largement dépassé. En jouant du basketball de qualité et en accumulant les victoires, les Gaillards ont attiré l'attention d'organisations américaines pendant la fin de semaine. Certains entraîneurs ont même pris la peine de discuter avec Philippe Hurtubise pour lui offrir de participer à d'autres tournois.

Hurtubise est convaincu que cet intérêt ne pourra qu'aider les Gaillards, principalement pour le recrutement. Il souhaite aussi que des équipes d'autres catégories au Saguenay-Lac-Saint-Jean en bénéficient. Coordonnateur de l'Association régionale de basketball, il aimerait bien que d'autres formations régionales d'excellence participent à des tournois du même genre.

«En gagnant, ça nous a permis de faire du réseautage, raconte le pilote des Gaillards. Déjà, nous sommes invités à un tournoi que les Boston Warriors présenteront en juin. Nous venons d'ouvrir des portes. Les gens là-bas ne connaissaient pas ça, Jonquière. En gagnant, nous avons changé des choses. Avant la finale, trois coaches sont venus me voir. Je me suis fait des contacts qui aideront la région à participer à d'autres activités. Je viens de m'ouvrir de grosses portes. En brillant, les Gaillards se sont fait connaître. Ça ne peut qu'être bénéfique pour l'organisation.»

La saison des Gaillards et de l'ensemble du basketball collégial débutera le 15 octobre. Dans les prochains mois, Hurtubise dirigera une équipe semblable à celle qui a participé au championnat provincial, l'an dernier. La perte d'un joueur a été comblée par l'arrivée de quatre recrues de qualité et le retour d'Antoine Lavoie. Forcé à l'inactivité pendant toute la saison 2015-2016 par des symptômes de commotion cérébrale, il faisait auparavant partie de l'élite du juvénile AAA provincial.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer