Les Gaillards confirment leur place

En signant une victoire de 24-16 aux dépens... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

En signant une victoire de 24-16 aux dépens des Jeannois du Collège d'Alma, les Gaillards du Cégep de Jonquière ont non seulement savouré leur premier gain à domicile, mais ils ont confirmé leur retour en séries en s'assurant de terminer au moins au 4e rang de la division 3, section Nord-Est de la Ligue de football collégial.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne St-Pierre
Le Quotidien

(JONQUIÈRE) En signant une victoire de 24-16 aux dépens des Jeannois du Collège d'Alma, les Gaillards du Cégep de Jonquière ont non seulement savouré leur premier gain à domicile, mais ils ont confirmé leur retour en séries en s'assurant de terminer au moins au 4e rang de la division 3, section Nord-Est de la Ligue de football collégial.

Avec encore deux matchs à disputer, la troupe de François Laberge ne peut donc qu'espérer améliorer sa position en séries. Cela dit, les Jonquiérois ne l'ont pas eu facile face aux Almatois. Fidèles à leur réputation, les guerriers de Mathieu Brassard ont montré que malgré leur nombre restreint (26), ils allaient batailler jusqu'à la toute fin. Grâce à l'excellent Charles Marchand-Thibeault (soirée de 146 verges de gain), les Jeannois ont inscrit un touché sur une longue passe dès leur première séquence offensive. Les Gaillards ont répliqué vers la fin du premier quart pour créer l'égalité par l'entremise de Charles-Éric Lepage. Arnaud Koening-Soutière a ajouté un autre majeur au profit des locaux qui ont pu retraiter au vestiaire avec une avance de 14-7. Au retour de la demie, Vincent Hudon a conforté l'avance des Gaillards à 21-7 avec un autre touché. Puis Mathieu Côté a réussi un placement de 3 points pour réduire l'écart à 21-10. Puis, Marchand Thibeault a inscrit son 2e touché du match. Les Gaillards ont porté et protégé leur avance à 24-16.

Joint hier, l'entraîneur-chef des Gaillards, François Laberge, a poussé un soupir de soulagement, heureux de ce premier gain à la maison. «Ce soir, on a fait des erreurs et on a encore laissé des points sur le terrain, mais au moins, on est allé chercher la victoire et c'est ce qui est important. On va donner le crédit aux Jeannois qui ont travaillé fort tout le match», a-t-il indiqué. «On est maintenant assurés de terminer parmi les 4 premiers au classement et il nous reste à finir en force pour améliorer notre position au classement».

Malgré la détermination exemplaire de ses troupes, l'entraîneur des Jeannois aurait bien aimé que leurs efforts soient récompensés cette fois-ci. «On avait le momentum en 2e demie. C'était 24-7 et on a marqué trois points, puis un touché. On a créé un revirement, mais on a été arrêté la ligne de une verge. On les avait dans les câbles, mais ça a créé un revirement en leur faveur», a relaté Mathieu Brassard, déçu pour ses troupes qui ont perdu quelques soldats en cours de route, augmentant d'autant la difficulté de renverser la vapeur. «Oui, les gars ne baissent jamais les bras, mais des fois, ce serait plaisant d'avoir un résultat différent. Pour le moral des troupes, ce serait plaisant», a conclu Mathieu Brassard en référant à leur récent match contre Rimouski qu'ils ont perdu par deux tout petits points.

Parlant de Rimouski, ils rendront visite aux Gaillards le samedi 18 octobre. François Laberge s'attend à une forte opposition, convaincu que les Pionneirs voudront venger le revers de 23-22 subi aux mains des Jonquiérois. «On sait à quoi s'attendre et on sait que ce sera très difficile. Ils vont venir ici avec la ferme intention de nous rendre la monnaie de notre pièce», a conclu Laberge.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer