Football universitaire

Paquet avec le Vert et Or

Alexandre Paquet (65) des Cougars du Collège Champlain... ((Courtoisie))

Agrandir

Alexandre Paquet (65) des Cougars du Collège Champlain Lennoxville portera les couleurs du Vert et Or de l'université de Sherbrooke en 2013.

(Courtoisie)

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Blessé sérieusement au genou la semaine dernière lors de la finale du Bol d'or collégial division 1, le Chicoutimien Alexandre Paquet sait déjà où il poursuivra sa carrière dans les rangs universitaires. Le joueur de ligne offensive des Cougars du Collège Champlain-Lennoxville a signé jeudi un contrat avec le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke.  

«Ça faisait un petit bout que je penchais du côté de Sherbrooke. Je voulais toutefois prendre mon temps et m'assurer de prendre la meilleure décision. Avec ce que l'université peut m'offrir, notamment au niveau académique, Sherbroke représentait le meilleur endroit pour moi», indique Alexandre Paquet qui a reçu de nombreuses offres, au Québec, mais également ailleurs au Canada. L'an dernier, il a été nommé sur l'équipe d'étoiles en première division et a connu une autre bonne saison cet automne. Il se battra pour le poste de plaqueur partant qui s'est libéré avec le départ d'un vétéran. «S'ils sont venus me chercher, c'est parce que j'ai le talent et le potentiel», souligne-t-il.

Alexandre Paquet n'a pas exploré la possibilité d'évoluer aux États-Unis. Aucune équipe d'importance dans la NCAA a tenté de le courtiser. «Tant qu'à aller jouer là-bas en division 2, aussi bien rester chez nous», réplique le gaillard qui a fait le saut en division 1 directement des Titans du Séminaire juvénile scolaire.

À Sherbrooke, Alexandre Paquet pourrait fort bien retrouver quelques coéquipiers des Cougars, dont les Chicoutimiens Vincent Alarie-Tardif (porteur de ballon), Mathieu Bouchard (ligne offensive), Ismaël Lavoie (demi-défensif) et William Boucher (ligne défensive). Il pense fermement que quelques-uns vont choisir le Vert et Or. «En fait, je l'espère», précise-t-il.

Blessure

En plus de la défaite en finale du Bol d'or face à Vanier la semaine dernière, Alexandre Paquet s'est déchiré le ligament du croisé antérieur samedi dernier. Sa jambe est présentent dans une attelle et le Chicoutimien aimerait passer sous le bistouri le plus rapidement possible. Après une convalescence de plusieurs mois, il espère arriver au camp d'entraînement en août en pleine forme.

«J'ai une bonne blessure, mais je vais m'en sortir. C'est quelque chose qui s'opère assez facilement. Il y a 10 ans, ça aurait pu mettre fin à ma carrière. Aujourd'hui, c'est presque rendu une opération de routine», rappelle Alexandre Paquet avec optimisme.

À lire dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer