Les Élites en demi-teinte

Mikisiw Awashish a été le seul à toucher... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Mikisiw Awashish a été le seul à toucher la cible pour les Élites samedi après-midi, dans un revers de 3-1 devant Laval-Montréal, au Foyer des Loisirs.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Élites de Jonquière ont été blanchis pour une première fin de semaine dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Après un revers vendredi face au Séminaire Saint-François, les régionaux ont encaissé une défaite de 3-1 face au Rousseau-Royal de Laval-Montréal, samedi après-midi.

Malgré 38 tirs des locaux, l'entraîneur-chef Steve Thériault ne cachait pas que ses troupiers avaient offert une prestation en demi-teinte. Deux éléments ont attiré son attention, soit le manque de trafic devant le filet adverse et plusieurs mauvaises couvertures défensives. Nommé capitaine de l'équipe cette semaine, l'espoir des Sags Mikisiw Awashish, a été le seul à déjouer le gardien Francesco Lapenna, en fin de deuxième période, ce qui portait le pointage 2-1 en faveur des visiteurs.

«Autant on méritait probablement de gagner vendredi, cette fois, on méritait de perdre», a admis Thériault sans détour. En début de saison, on parle beaucoup de préparation. Vendredi, malgré la défaite, on était contents des gars et on leur a dit après le match. Ils sont arrivés légers aujourd'hui si on peut le dire de même et c'est ce qui a fait défaut pendant le match.

«On dit qu'en début de saison, les points, ce n'est pas important, mais si on veut leur donner une importance, on va peut-être se dire à la fin de l'année que les points perdus le 16 septembre auront fait une différence. Il faut apprendre de ça et surtout aller chercher une constance dans notre préparation et notre façon de se comporter sur la glace», de reprendre l'entraîneur-chef qui ne s'est pas attardé bien longtemps dans le vestiaire après la rencontre. Il se promet de revenir à la charge lundi avant le retour à l'entraînement.

«On continue de travailler ce qu'on doit améliorer, mais on doit aussi s'assurer que les jeunes trouvent dommage une prestation comme aujourd'hui. Il doivent aussi avoir de moins en moins le goût de le revivre», de promettre Steve Thériault.

Après trois fins de semaine à domicile, où ils ont compilé un dossier de deux victoires et quatre revers, les Élites passeront les deux prochaines sur la route.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer