Grosse victoire des Élites contre le Blizzard

Les Élites de Jonquière ont arraché une victoire... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Élites de Jonquière ont arraché une victoire de 4-3 en fusillade face au Blizzard du Séminaire Saint-François. Le gardien Samuel Richard a été l'un des artisans de la victoire, lui qui a repoussé 34 des 37 tirs dirigés contre lui. Ci-haut, Richard effectue tout un arrêt aux dépens de Julien Létourneau en fusillade pour confirmer la victoire des siens.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Charles Tremblay a joué les héros, dimanche au Foyer des loisirs, en inscrivant deux filets, dont le but vainqueur, dans une victoire de 4-3 en fusillade des Élites de Jonquière contre le rapide Blizzard du Séminaire Saint-François. Le gardien des Jonquiérois, Samuel Richard, s'est également distingué en repoussant 34 des 37 tirs dirigés contre lui pour signer sa première victoire dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec et mériter largement la première étoile de la rencontre.

Après une première période sans but, ce sont les visiteurs qui ont été les premiers à s'inscrire au pointage par l'entremise d'une ancien coéquipier des Élites, Gabriel Montreuil. Toutefois, les vétérans des locaux ont répondu à l'invitation de leur entraîneur-chef Steve Thériault, de montrer l'exemple aux plus jeunes. Charles Tremblay (3e étoile) a créé l'égalité 1-1 à la faveur d'un avantage numérique, tandis que Mikisiw Awashish a fait mouche 11 secondes plus tard pour permettre aux locaux de prendre les devants 2-1 après 40 minutes de jeu.

Mais voilà qu'en début de troisième, Montreuil est à nouveau venu jouer les trouble-fête en créant l'égalité en nivelant la marque avec son deuxième du match. Avec moins de deux minutes à faire dans la rencontre, Julien Létourneau a même réussi à redonner l'avance au Blizzard. Mais les Élites n'ont jamais baissé les bras et c'est finalement Maxime D. Lavoie, sur une passe de Awashish, qui a déjoué le cerbère Xavier Desbiens avec seulement 27 petites secondes au tableau.

La prolongation de cinq minutes n'a pas permis de faire un vainqueur, même si les Élites ont soulevé des espoirs en frappant un poteau à mi-chemin. En fusillade, Mikisiw Awashish et Édouard Charron ont fait chou blanc, tout comme William Rouleau et Gabriel Montreuil. Charles Tremblay s'est amené pour déjouer habilement le cerbère, tandis que le gardien Samuel Richard a bloqué le tir du dernier délégué du Blizzard, Julien Létourneau. Les Élites ont donc su rebondir, eux qui avaient perdu 4-2 la veille contre Lévis.

Défensive efficace

Pour l'entraîneur Thériault, ses protégés devront toujours être prêts à livrer bataille contre des adversaires coriaces et ils devront se préparer en conséquence. « Il y a une belle parité dans la ligue cette année et il faut toujours être prêts, travailler à chaque présence. En première, on a été moyens, car on a été un peu surpris par la vitesse d'exécution du Blizzard. En deuxième et en troisième, on a su limiter les chances de marquer et notre gardien nous a aidés en faisant les arrêts au bon moment, dit-il.

« On est aussi très contents de l'apport de nos défenseurs par rapport au match contre Lévis où c'était plus difficile. Les joueurs ont bien appliqué les consignes. (...) Cette année, on a plusieurs vétérans et je les ai rencontrés en leur disant que c'était leur équipe et qu'ils devaient commencer par donner l'exemple. C'est ce qu'ils ont fait aujourd'hui (hier) et il faut que ça continue. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer