Des leçons pour les Élites

Pierre-Luc Guay a marqué le premier but de... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Pierre-Luc Guay a marqué le premier but de la saison des Élites, samedi. face aux Forestiers d'Amos.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison des Élites de Jonquière n'est vieille que de deux matchs, mais les joueurs peuvent déjà en tirer des leçons. Après une victoire en lever de rideau samedi, tout baignait dans l'huile dimanche après une période de jeu, jusqu'à ce que les Forestiers d'Amos rappellent à leurs hôtes que ce n'est jamais fini tant que ce n'est pas fini, comme l'a dit le célèbre Yogi Berra.

Les Élites ont célébré à huit reprises, samedi,... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Les Élites ont célébré à huit reprises, samedi, avant de voir les Forestiers effectuer une remontée victorieuse le lendemain.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

La formation midget AAA dominait outrageusement ses adversaires dimanche après-midi au Foyer des loisirs d'Arvida. En avance 3-0 et un avantage de 23-6 dans la colonne des tirs au but, les Élites ont vu le tapis leur glisser sous le pied. Les Forestiers ont inscrit les quatre buts suivants et il a fallu un but de Charles Tremblay, son deuxième du match, pour créer l'égalité en toute fin de troisième. Les visiteurs ont finalement gagné 5-4 en tirs de barrage. Samedi, les Élites ont signé un gain de 8-5.

« Ce qu'on a vu dimanche, on le voit souvent en début de saison, c'est-à-dire qu'on pensait que ça allait être facile après notre première période, a indiqué l'entraîneur-chef Steve Thériault, en entrevue téléphonique lundi. Une équipe comme Amos va toujours travailler et elle vient souvent créer des surprises ici. Encore une fois, elle a su revenir et on a dû égaliser la marque en fin de match pour amasser un point.

« Il faut avancer et c'est une belle leçon à apprendre en vue des prochaines semaines. »

Malgré le petit échantillonnage, Steve Thériault sait que les chances de marquer ne devraient pas être une denrée rare en 2017-2018. La concentration en territoire défensif et la discipline sont toutefois des aspects à travailler.

« Si on peut devenir constant dans nos forces, on va être capable de faire partie des bonnes équipes de la ligue, a fait remarquer l'entraîneur. On a généré beaucoup d'offensive en ayant une moyenne de près de 50 lancers par match. Maintenant, il faut vraiment travailler sur nos responsabilités défensives et sur nos phases de jeu sans la rondelle. C'est surtout dans ces situations que la concentration a fait défaut pendant les deux premiers matchs. »

Des vétérans aux bonnes intentions

Les Élites débutent leur saison avec plusieurs vétérans dans leur alignement. Les Charles Tremblay, Mikisiw Awashish, Mathieu Boulianne, Charles-Édouard Drouin, Franco Beaudoin, Mathias et Félix Tremblay ont tous goûté à l'expérience junior majeur, tout comme le gardien Zachary Paradis. Tout ce beau monde est prêt à aider son équipe midget AAA, a assuré Steve Thériault.

« Ils sont revenus avec une confiance et ils reviennent avec de bonnes intentions, a-t-il noté. Ils veulent bien faire et ils veulent travailler fort. Leur état d'esprit est à la bonne place et ils ont l'équipe à coeur. Ils n'ont pas uniquement leurs performances personnelles en tête, ils pensent aussi aux succès de l'équipe. »

Un blessé

Édouard Dostie a raté les deux premiers matchs de la fin de semaine en raison de raideurs au cou. Il sera de retour à l'entraînement sur glace mardi. Steve Thériault espère pouvoir compter sur ses services pour la prochaine rencontre, prévue samedi, au Foyer des loisirs, face aux Chevaliers de Lévis.

Un tour du chapeau de Samuel Desrochers samedi

DAVE AINSLEY / Le joueur recrue Samuel Desrochers pouvait difficilement faire mieux à son premier contact avec la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Samedi, l'attaquant de 15 ans a fait bouger les cordages trois fois dans une victoire des Élites de Jonquière 8-5 sur les Forestiers d'Amos au Foyer des Loisirs. Desrochers a ajouté un quatrième but à sa fiche, dimanche.Les Jonquiérois tiraient de l'arrière 3-2 en deuxième période quand le jeune homme s'est mis au travail, enfilant deux buts en moins de trois minutes pour redonner l'avance aux siens. Puis, en troisième, il a complété son tour du chapeau, confirmant du même coup la victoire des siens avec une belle manoeuvre en échappée, suivi d'un tir du revers. «On a deux jeunes de 15 ans avec Desrochers et Marc-Antoine Mercier, un défenseur, de noter l'entraîneur-chef Steve Thériault après le match de samedi. Les deux ont très bien fait ça pour un premier match midget AAA. Ils vont gagner en maturité encore plus, mais on voit leur potentiel. Ça va être intéressant de les voir se développer à travers des joueurs matures. On est très contents pour Sam et ses trois buts. 

«Ce qu'on veut d'un 15 ans en début de saison, c'est qu'il travaille et qu'il applique les consignes. Le reste, on ne veut pas qu'il soit nerveux. On n'a pas d'attentes envers lui. On a plein de vétérans capables d'en prendre sur leurs épaules. Il doit seulement suivre la vague. C'est rassurant également de jouer avec des joueurs qui ont de l'expérience de la ligue», de laisser savoir Thériault dans son analyse de la rencontre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer