Solide week-end pour les Élites

Mathieu Boulianne a inscrit les Élites au pointage... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Mathieu Boulianne a inscrit les Élites au pointage en deuxième période.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Élites de Jonquière ont quitté le Foyer des loisirs, dimanche, avec l'impression d'avoir été récompensés pour l'ensemble de leur fin de semaine. Vingt-quatre heures après avoir subi un revers crève-coeur face aux Cantonniers de Magog, ils ont savouré une revanche de 5-1 contre la même équipe.

Si la perfection n'existe pas au hockey, les Élites ont pu fermer les livres sur ce programme double en disant mission accomplie. Ils ont limité leurs rivaux à seulement 20 petits lancers tout en faisant preuve d'un plus grand opportunisme que la veille. La capacité de son équipe à trouver le fond du filet a d'ailleurs été la grande différence entre les deux matchs du week-end, a fait remarquer l'entraîneur des Élites, Steve Thériault.

« Même si nous n'avons pas gagné le match de samedi, ce qui importe à l'approche des séries est la façon qu'on joue, a noté le pilote de la formation jonquiéroise. L'ensemble du match de samedi était pratiquement plus satisfaisant que celui de dimanche. Samedi, les Cantonniers ont été chanceux plus qu'autre chose et leur gardien a fait de gros arrêts. Ça nous a été rendu aujourd'hui (dimanche).

« La confiance est là. Depuis quelques semaines, on a beaucoup bâti la fin de notre saison régulière et on sent présentement que nous sommes vraiment une équipe, que nous sommes vraiment 20. Les joueurs sont vraiment là pour le joueur d'à côté. À l'approche des séries, c'est très stimulant de voir ça. L'an passé, nous mettions beaucoup l'accent sur la première place en cette période de la saison. Cette année, on peut penser à la préparation pour les séries, peu importe la position où nous terminerons. »

Les Élites ont mis la main sur la victoire en marquant trois fois sans réplique au deuxième engagement, dimanche. Après avoir vu Carl-Olivier Dignard trouver le fond du filet en première période, Mathieu Boulianne, Charles-Olivier Tremblay et Charles Tremblay ont fait mal aux Cantonniers en deuxième.

Bien installés sur un coussin de quatre buts, les Élites n'ont pas vraiment été menacés au troisième tiers. Les visiteurs ont marqué leur seul but de l'après-midi en avantage numérique, mais Gabriel Montreuil a complété le pointage avec cinq minutes à faire. 

« À 4-0 après la deuxième période, le mandat que nous avions confié aux joueurs était de rester concentrés, a repris Steve Thériault. Nous n'avons pas souvent mené 4-0 après deux périodes et il aurait pu être facile de tricher, de sortir du plan. Dans l'ensemble, c'est quand même satisfaisant. Les séquences que nous montrerons aux joueurs en début de semaine concerneront principalement cette troisième période et notre comportement à 4-0. Dans les séries, nous devrons jouer 60 minutes tout en respectant notre structure. 

« Nous avons demandé trois choses à nos joueurs : jouer 60 minutes, être 20 et faire preuve de la discipline. Quand on parle de discipline, on ne parle pas uniquement des pénalités, mais aussi du respect des consignes. Ce que j'ai vu en fin de semaine est de bon augure pour le reste. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer