Les Élites retrouvent le droit chemin

Jonathan Cournoyer a stoppé 26 rondelles pour mériter... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Jonathan Cournoyer a stoppé 26 rondelles pour mériter sa troisième victoire de la saison.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La série de défaites des Élites de Jonquière n'aura été que de deux matchs. Vendredi soir au Foyer des loisirs, la formation midget AAA a remporté une victoire de 2-1 face aux Commandeurs de Lévis, parvenant ainsi à ajouter des points au classement pour la première fois en trois sorties.

De son côté, Lévis a vu son nombre de succès d'affilée s'arrêter à trois. Il s'agissait d'une première défaite en temps régulier cette saison pour les Commandeurs.

«C'est une grosse victoire pour nous, a soufflé l'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. Lévis n'a pas perdu beaucoup de matchs depuis le début de la saison, donc c'est une victoire qui va donner confiance aux gars.»

Après un départ un peu plus lent, les régionaux ont imposé le rythme au cours des 40 dernières minutes de jeu. Lors du premier entracte, Thériault a d'ailleurs demandé à ses ouailles de se concentrer sur leur propre travail.

«Ça n'a pas toujours été A1, mais des fois ça vire de ton bord quand ton effort est honnête et que tu travailles en équipe, a-t-il fait valoir. On manque un peu de constance dans notre identité, mais notre (les entraîneurs) travail est de répéter. À force de le faire, on va aller chercher cette constance.»

Après une première période sans but, les Élites ont profité d'un avantage numérique pour ouvrir le pointage au deuxième vingt. Installé à la hauteur du cercle de mise en jeu, Gabriel Montreuil a décoché un lancer que Mikisiw Awashish a fait dévier derrière le gardien des Commandeurs, Xavier Bolduc, tout juste après une pénalité des visiteurs.

Le #17 des Élites a réussi son deuxième but du match quelques minutes plus tard pour doubler l'avance des siens, mais les visiteurs sont revenus dans le match avec un filet inscrit avec moins de trois minutes à faire en deuxième, pendant une attaque massive.

Les Jonquierois ont eu quelques occasions de clouer le cercueil de leurs adversaires au dernier tiers, bénéficiant de deux situations à cinq contre trois, dont deux minutes complètes dans les cinq dernières minutes de la troisième.

Cette opportunité ratée n'est toutefois pas venue hanter la troupe de Steve Thériault. «On va devoir pratiquer le cinq contre trois, a convenu l'entraîneur. Normalement dans un match serré comme ça, lorsque tu ne profites pas de ce genre d'occasion, ça peut te rattraper et te faire mal.»

Officiellement, le jeu avec l'avantage d'un homme a produit un but en dix tentatives. Malgré tout, cet aspect du jeu a semblé donner du souffle aux Élites.

«Au moins, on a des présences devant le filet et on se distribue la rondelle, a noté le coach en chef. Il nous reste à peaufiner certaines choses et à aller chercher de la vitesse d'exécution, mais ça va venir en travaillant les habiletés individuelles dans les entraînements.»

Les Élites seront dans la région de Québec dimanche pour se mesurer au Blizzard du Séminaire Saint-François.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer