La séquence de victoires se poursuit

Le directeur de la structure intégrée et entraîneur-chef... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le directeur de la structure intégrée et entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Élites de Jonquière ont poursuivi leur lancée victorieuse dans la Ligue de hockey midget AAA, vendredi, à Châteauguay, en vainquant les Grenadiers 3-1.

La troupe de Steve Thériault n'a pas fait de cadeau à ses hôtes même si c'était leur match d'ouverture à domicile.

Toutefois, les Jonquiérois auraient eu bien des raisons d'être moins fringants, après sept heures d'autobus et de longues cérémonies protocolaires. «On a aussi perdu un joueur tôt dans le match en raison d'une mise en échec par-derrière. On a joué à 10 attaquants et on avait cinq défenseurs réguliers et un joueur affilié. Je suis bien content de la façon dont les gars se sont comportés et du travail sur la glace», a souligné Thériault avec satisfaction.

Les Grenadiers ont été les premiers à s'inscrire au pointage en début de rencontre, mais ç'aura été leur seul moment de réjouissances. À peine 30 secondes plus tard, les Élites ont nivelé la marque sur un tir de Carl-Olivier Dignard, son premier de la saison. Malgré un bombardement en règle (16 tirs contre 2), il aura fallu attendre jusqu'à la dernière minute de la deuxième période pour voir Gabriel Montreuil enfiler le premier de ses deux buts de la soirée.

En effet, les Élites ont profité d'un avantage de deux minutes à 5 contre 3 en toute fin de rencontre pour confirmer leur victoire 3-1 aux dépens des Grenadiers, leur troisime gain consécutif. Montreuil a d'ailleurs hérité de la première étoile du match et Dignard de la deuxième. Le gardien des Élites, Zachary Paradis, a bien fait, repoussant 21 des 22 tirs dirigés contre lui, dont 13 en troisième.

Son vis-à-vis, Tristan Cote-Cazenave, a mérité la troisième étoile de la rencontre, lui qui a fait face à 39 lancers. «On connaissait Cazenave qui a la réputation d'être en mesure de voler des matchs à lui seul et il a bien fait, car nous avons eu plusieurs chances de marquer. [...] Châteauguay est une jeune équipe et on a vu que nos joueurs sont plus matures. On a pris les commandes du match et on a su mettre le clou dans le cercueil, en fin de match, pour s'assurer de la victoire», a conclu le pilote des Élites.

Les Jonquiérois poursuivront leur périple sur la route samedi, alors qu'ils affronteront les Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer