Un départ parfait pour les Élites

Le deuxième match entre les Élites de Jonquière... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le deuxième match entre les Élites de Jonquière et l'Intrépide de Gatineau s'est terminé 5 à 1 en faveur des Jonquiérois, dimanche après-midi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Élites de Jonquière ont débuté avec éclat la saison régulière dans le midget AAA, au Foyer des Loisirs. Dimanche, ils ont complété le balayage de la fin de semaine inaugurale face à l'Intrépide de Gatineau, avec une victoire par la marque de 5 à 1.

«L'Intrépide a commencé fort, mentionne d'emblée l'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. Ils voulaient bien jouer, mais on a su les contenir. On savait qu'ils n'allaient pas garder le rythme pour les soixante minutes.»

En effet, même si les joueurs de Gatineau ont ouvert la marque pendant la deuxième période, lors d'une supériorité numérique, les Élites ont pu égaliser le pointage quelques minutes après, avant de prendre les devants en comptant quatre buts lors du troisième tiers.

Ce sont Olivier Charest, Hugo Savinsky, Mathieu Boulianne, Marc-Antoine Gagné et Marc-Olivier Tremblay qui ont donné la victoire à Jonquière. Tristant Belliveau a compté l'unique but de Gatineau. À son premier départ, Zachary Paradis a bloqué 31 tirs.

«Les joueurs ont été indisciplinés lors de la deuxième période. Ils ont dû se défendre, mais ils s'en sont bien sortis», de résumer Thériault.

Il est très satisfait de ses joueurs. Selon lui, chacun a su apporter ses forces à des moments différents de la joute.

«C'était vraiment l'équipe qui était la plus concentrée qui allait l'emporter. Puisque c'est la deuxième partie de suite qu'on joue contre la même équipe, on a pu faire des ajustements entre chaque match. Chaque entraîneur le fait», explique-t-il.

Malgré ces deux victoires en autant de parties, Steve Thériault envisage la prochaine saison avec prudence. «La ligue est forte cette année, prévient-il. Lors de chaque partie, les deux équipes vont avoir de bonnes chances de l'emporter.»

Il compte donc travailler sur la constance de ses joueurs. Toutefois, il admet que l'entraînement pour les deux prochaines parties se fera dans le bonheur: «Deux matchs gagnés en décollant, ça permet de travailler toute la semaine avec le sourire!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer