Deux bannières et une victoire pour les Élites

Les Élites de Jonquière ont organisé une belle... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Élites de Jonquière ont organisé une belle cérémonie pour souligner leur 30e saison dans la Ligue de hockey midget AAA et rappeler les exploits réalisés lors de la mémorable saison 2015-16. Profitant du match d'ouverture devant les partisans, ils ont hissé les bannières de champions de division et de champions de la saison régulière au plafond du Foyer des loisirs. Une étagère a également été aménagée pour accueillir les nombreux trophées récoltés.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Élites de Jonquière ont inauguré leur 30e saison dans la Ligue de hockey midget AAA avec éclat, samedi, en s'imposant 5-1, face à l'Intrépide de Gatineau devant leurs partisans au Foyer des loisirs de Jonquière. Ce fut une belle façon de prolonger les cérémonies du début du calendrier qui ont permis de rappeler l'incroyable saison de la dernière édition, en hissant les bannières de champions de division et de champions de la saison régulière.

La troupe de Steve Thériault a amorcé la rencontre en force, en inscrivant deux buts sans réplique, l'oeuvre de Gabriel Montreuil et de Charles-Édouard Drouin sur un tir dévié par un défenseur. En deuxième, les Jonquiérois ont toutefois renoué avec une mauvaise habitude, en faisant preuve d'indiscipline. Cela dit, les Élites ont tout de même réussi à porter leur avance à 3-0 sur un tir de Mathieu Boulianne à la faveur d'un avantage numérique.

Mais à force de jouer avec le feu, ils ont fini par permettre à leurs rivaux d'enfiler l'aiguille sur un jeu de puissance, surtout que ces derniers avaient retrouvé un peu plus de vigueur. En troisième période, les Élites ont enfoncé les derniers clous du cercueil. Avec moins de cinq minutes à faire dans la rencontre, Vincent Migneault a déjoué le gardien Mikaël Foucher sur un beau tir dans le haut du filet. Les Jonquiérois ont ensuite fait fi d'un désavantage numérique pour marquer dans un filet désert, pour ainsi célébrer une première victoire cette saison devant leurs partisans.

«En première, on savait que le protocole d'avant-match serait long et on avait avisé les joueurs de se préparer en fonction de cela. Ç'a paru parce qu'ils ont bien commencé le match, avec beaucoup de vitesse, pour surprendre l'équipe adverse. Mais en deuxième, l'indiscipline nous a fait perdre le momentum. On a dépensé beaucoup d'énergie à se défendre à court d'un homme. En troisième, les deux équipes ont eu leurs bonnes séquences. Pour notre part, on a voulu garder ça simple après avoir pris une avance de deux buts après deux périodes et on a su ne rien concéder», a résumé l'entraîneur-chef Steve Thériault.

Malgré leur indiscipline en deuxième période, les Élites... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Malgré leur indiscipline en deuxième période, les Élites ont inauguré avec succès leur 30e saison dans le circuit midget AAA en s'imposant 5-1 face à l'Intrépide de Gatineau. Ils tenteront de réussir le doublé dimanche, à 14h, pour le second match contre Gatineau au Foyer des loisirs.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Saguenay (Jonquière)Match ouverture Élites et levée des bannières... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.1

Agrandir

Saguenay (Jonquière)Match ouverture Élites et levée des bannières de la saison dernière

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Second match dimanche

Aujourd'hui, les Élites disputeront le 2e match de leur programme contre Gatineau, mais l'entraîneur-chef Steve Thériault s'attend à a affronter une formation bien différente de celle d'hier.

«Il va falloir être plus concentré dans notre façon de jouer, dans notre cohésion et dans le respect de notre plan de match et de notre système. Deux matchs contre la même équipe, il y a des ajustements qui se font de par et d'autre. Ce sera l'équipe la plus concentrée qui va avoir les devants dimanche.»

Brio du gardien

Le gardien Jonathan Cournoyer, a mérité la première étoile du match, les deux autres lauréats étant ses coéquipiers Charles-Édouard Drouin (2e étoile) et Brendan Saint-Louis. Steve Thériault a eu de bons mots pour son jeune cerbère, dont la rapidité d'exécution compense pour un plus petit gabarit.

«Il a été à la hauteur de ce qu'il nous a démontré durant le camp d'entraînement, a confirmé le pilote des Élites. (Durant le camp), on avait le choix d'en essayer plusieurs et on savait qu'on aurait un gardien de l'extérieur. Notre choix s'est arrêté sur lui qui provient du territoire du collège Antoine-Girouard. Il est spécial; on voit que c'est un ''gamer'' et qu'il veut arrêter tous les tirs. Ce que j'aime chez lui, c'est que malgré sa grandeur (5'7''), il est en mesure de rester debout même si le tir est haut. Il ne se jette pas sur les genoux pour rien», a-t-il commenté.

Les Élites en bref

• Plusieurs beaux moments durant ce match d'ouverture. L'organisation des Élites avait préparé un beau clin d'oeil pour souligner les trois décennies de la concession. La moitié de la formation arborait le chandail des Cascades, nom de la formation à ses débuts, et l'autre moitié, celui des Élites...

• Les dirigeants avaient invité Stéphane Paradis, un Robervalois d'origine qui était de la première édition des Cascades, et dont le fils, Zachary Paradis, fait partie du duo de gardiens de la formation jonquiéroise. «C'est une belle histoire pour souligner la 30e saison des Élites: le père et son fils qui ont fait l'équipe», a indiqué le président des Élites, Michel Simard, également très heureux du succès et de l'ambiance du «tailgate» qui a précédé le match d'ouverture...

• Passage remarqué de l'ancien gardien étoile des Élites, Olivier Rodrigue, qui a profité du long congé pour rendre visite à l'organisation en compagnie de ses parents. Le cerbère de 16 ans, qui a percé l'alignement des Voltigeurs de Drummondville (LHJMQ), était d'excellente humeur. Il ne s'attend pas d'avoir l'occasion de revenir souvent dans la région durant la prochaine saison...

• L'ancien copropriétaire des Saguenéens de Chicoutimi, Yvon Bouchard, était aussi présent au match pour voir son petit-fils Marc-Olivier Tremblay en action dans la ligue midget AAA. S'il retient de son grand-père, le jeune attaquant se démarquera certainement!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer