Midget AAA: les Élites éliminés

Le gardien du Blizzard, Tristan Côté-Cazenave, a bloqué... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le gardien du Blizzard, Tristan Côté-Cazenave, a bloqué 31 rondelles pour permettre à son équipe de l'emporter 2-1 et ainsi mettre fin à la saison des Élites.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cette fois, la saison des Élites de Jonquière est vraiment terminée. Les hommes de l'entraîneur Steve Thériault se sont inclinés 2-1 samedi après-midi au Foyer des Loisirs face au Blizzard du Séminaire Saint-François dans le dernier match menant à la coupe Dodge dans le midget AAA.

Un peu rouillés après plus de trois semaines d'inactivité à la suite de leur élimination au deuxième tour des séries, les Élites ont vu les visiteurs prendre les devants à la dixième minute. Malgré les nombreuses pénalités, ce pointage a prévalu jusque dans le dernier droit. Les Jonquiérois ont forcé la note pour créer l'égalité, sans succès, et à la suite d'un revirement avec six minutes à faire, Mathieu Gosselin s'est amené seul devant Olivier Rodrigue qu'il a habilement déjoué. Les Élites ont tout de même continué d'attaquer et en attaque massive, Rafaël Harvey-Pinard a finalement déjoué Tristan Côté-Cazenave avec trois minutes au cadran, mais le but égalisateur n'est jamais venu. Avec cette victoire, le Blizzard représentera la division La Coop au tournoi de la coupe Dodge.

«Ce qui nous a cassé les reins, c'est vraiment l'indiscipline en deuxième période, a résumé Steve Thériault, satisfait de l'effort des siens. Surtout dans cet engagement, à 5 contre 5, on dominait. On a eu comme dix minutes à tuer à court d'un homme. Sans ça, je pense qu'on aurait pris les devants. Avoir marqué un but plus tôt que la fin de la troisième, ça aurait déboulé.»

Steve Thériault retire énormément de positif des derniers mois, culminant avec le championnat de la saison régulière. Rappelant qu'entre le 10 octobre et le 9 janvier, ses troupiers n'ont pas subi de défaite en temps régulier, cumulant 19 victoires en 21 rencontres, il a l'impression d'avoir mis en place quelque chose de solide.

«Ce dont je suis le plus content, et je l'ai dit aux gars avant le match, c'est que les Élites auparavant, c'était le milieu de classement et essayer de compétitionner. Ce qu'ils ont créé, c'est comme l'an un d'une culture gagnante. Je ne dis pas qu'avant, les gens n'étaient pas fiers de porter le chandail des Élites, mais on veut avoir une identité avec des valeurs de gagnants. En début de saison l'année prochaine, on va mettre deux bannières au plafond du Foyer des Loisirs (ligue et division). C'est ce que je veux que les jeunes et les gens se rappellent. On va voir dans le futur, mais à partir de l'année 2015-2016, ça été le début de quelque chose», de mentionner Steve Thériault.

Deux joueurs qui appartiennent aux Sags, Nicholas Cardone et Louis-Charles Lemay, n'étaient pas en uniforme samedi pour ce dernier match. Après l'élimination des Élites le mois dernier, Cardone et les Élites ont pris une décision commune de mettre fin à leur association. Dans le cas de Lemay, il s'agissait d'une décision des entraîneurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer