Les Élites en danger

Rafaël Harvey-Pinard a inscrit le premier but des... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Rafaël Harvey-Pinard a inscrit le premier but des Élites, dimanche, pendant que son équipe évoluait à trois contre cinq.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Champions de la saison régulière de la Ligue de hockey midget AAA, les Élites de Jonquière feront face à l'élimination au deuxième tour des séries éliminatoires, lundi soir. Ils se sont placés dans cette situation en s'inclinant 6-3 face aux Lions du Lac-Saint-Louis, dimanche.

Dans cette série au meilleur de cinq parties, les Lions dominent maintenant 2-1 et la quatrième rencontre sera disputée au Centre civique Dollard-des-Ormeaux.

Dans le troisième match joué dimanche, les Élites n'ont été à la hauteur de leurs adversaires que pendant 13 secondes. Les Lions ont pris les devants dès la 14e seconde du premier engagement et ils n'ont jamais perdu leur avantage au tableau indicateur. Lorsque les visiteurs ont finalement trouvé la solution au problème posé par le gardien Sandro Sylvestre, ils accusaient déjà un retard de 3-0 et la troisième période était vieille de 68 secondes.

L'entraîneur des Élites, Steve Thériault, n'a pas caché que le but rapide des Lions a probablement secoué son équipe.

«En début de match, nous n'avons pas été en mesure de rivaliser avec le tempo des Lions, a analysé le pilote de la formation jonquiéroise. Pour cette raison, nous avons écopé de quelques pénalités. Nous avons bien écoulé ces pénalités, mais ce fut difficile de prendre du rythme. Après la première période, on s'est dit qu'on allait revenir. On est entré dans le match, mais on dirait que les arbitres levaient le bras chaque fois qu'on voulait être physique comme l'autre équipe l'était. Oui, nous méritions des punitions à certains moments, mais je crois que l'autre équipe aussi. Je ne cherche pas d'excuses, mais je pense qu'il y a eu un peu d'injustice dans les décisions des arbitres.

«Nous avons quand même progressé pendant le match. Nous avons commis deux petites erreurs en deuxième période qui ont coûté des buts.»

Les Élites ont mieux fait en attaque au troisième engagement, sans cependant réduire la priorité des Lions à moins de deux buts. Rafaël Harvey-Pinard leur a redonné espoir en marquant au tout début de la période pendant que son équipe évoluait à trois contre cinq, mais le Lac-Saint-Louis a profité du même avantage numérique quelques minutes plus tard pour reprendre son avance. Le reste du match a donné lieu à des échanges de filets, ceux des Élites allant à Jérôme Gravel et Louis-Charles Lemay.

Les Lions ont bombardé le gardien Olivier Rodrigue de 44 lancers. Dans la défaite, les Élites ont tiré 26 fois.

«Nous devrons jouer lundi soir comme nous l'avons fait en troisième période dimanche, a avancé Steve Thériault. Nous savons ce qui nous attend et il sera important de faire face à la situation.

«Lundi, nous devrons nous assurer de jouer selon l'identité des Élites que nous avons vue toute la saison. C'est ce qu'on a fait en troisième période. Il faut continuer dans le même sens. Il y a du caractère dans cette équipe. Les gars sont des gagnants et ils vont tout donner pour jouer un match ultime au Foyer des loisirs.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer