Victoire facile des Élites

Rétrogradé par les Saguenéens de Chicoutimi en avant-midi,... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Rétrogradé par les Saguenéens de Chicoutimi en avant-midi, Nicholas Cardone, est arrivé au sein des Élites avec une attitude positive.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

Les Élites de Jonquière n'ont fait qu'une bouchée des Estacades de Trois-Rivières en l'emportant 5 à 0, samedi, à domicile. L'entraîneur-chef, Steve Thériault, se réjouit de la performance des siens, d'autant plus que ses joueurs ont dû se séparer d'un de leur coéquipier, Arnaud Chouinard, qui a été libéré pour faire une place à Nicholas Cardone que les Saguenéens de Chicoutimi ont rétrogradé dans la Ligue de hockey midget AAA en avant-midi samedi.

«Il a fallu poser des gestes qui ne sont pas évidents à faire en avant-midi. Nicholas Cardone est arrivé ce matin et on a dû libérer un joueur qu'on aimait beaucoup en Arnaud Chouinard. Il y avait beaucoup d'émotion dans la chambre. Je suis vraiment fier de la façon dont les gars s'en sont sortis», soutient l'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault.

Le nouveau venu, Nicholas Cardone, n'a pas pris de temps avant de faire sentir sa présence en début de première période. Alors que les Élites évoluaient en avantage numérique, il a attiré quelques joueurs des Estacades dans l'enclave avant d'échapper le disque qu'Émile Fortin a soulevé dans la partie supérieure. «On est satisfait de ce qu'il nous a montré aujourd'hui. On voit qu'il va beaucoup nous aider jusqu'à la fin de la saison. Ce qu'on a vu, c'est le minimum qu'il peut nous donner. Plus qu'il va jouer, je pense qu'il va être assez dangereux offensivement.»

Après un but de Jeremy Fortin en deuxième, les Élites ont explosé en troisième avec trois buts.

«Ils ont démontré qu'ils étaient capables de faire abstraction des émotions et de bien joué quand c'était le temps», mentionne Steve Thériault.

Jonquière n'a jamais levé le pied. En troisième, après le deuxième de la rencontre d'Émile Dion, Alex Tremblay a chassé le gardien Vincent Dubuc de la rencontre avec un but en infériorité numérique. Son entraîneur avait beaucoup de bons mots à son égard. À 5 à 0, Alex Tremblay s'est jeté devant un tir frappé d'un défenseur des Estacades pour préserver le blanchissage d'Olivier Rodrigue.

«Alex a vraiment été le guerrier du match pour nous aujourd'hui (samedi) avec des gros tirs bloqués et un but en désavantage numérique. Il nous a aidés à bien finir la rencontre et c'est tout à son honneur.

Jonquière a marqué deux fois avec l'avantage d'un homme, en plus d'écouler huit pénalités. Le chef d'orchestre des Élites n'a pas manqué de le souligner.

«Les unités spéciales ont fait du bon travail et chapeau à mes adjoints ont bien préparé les joueurs. Ils font un travail remarquable.»

Olivier Rodrigue

Le gardien Olivier Rodrigue s'est montré intraitable devant la cage des Élites. Il a réalisé 19 arrêts dans la victoire. Les Estacades ont tout fait pour le déranger. Les visiteurs ont été chassés à deux reprises pour avoir fait obstruction sur le gardien. Le jeune gardien de 15 ans a gardé son calme.

«Il est incroyable. Avec un gardien comme ça, tu sais que si t'as une avance de deux buts après deux périodes que les chances que le vent change de bord est faibles. Sa façon de se préparer est impeccable», de confier Steve Thériault. Tous comme Cardone, Louis-Charles Lemay des Sags a lui aussi été cédé aux Élites. Il devrait être en uniforme cet après-midi à Lévis. «On croit en notre équipe et en nos chances. Avec eux, on se donne un maximum d'outils pour avoir du succès jusqu'à la fin de la saison», affirme Steve Thériault.

Le gardien Vincent Dubuc a été chassé de... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Le gardien Vincent Dubuc a été chassé de la rencontre en troisième période.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Cardone heureux d'obtenir du temps de glace de qualité

L'attaquant Nicholas Cardone est heureux de poursuivre son cheminement avec les Élites de Jonquière, la meilleure formation du circuit. Il croit que cela sera bénéfique pour son développement, puisqu'il obtiendra du temps de glace de qualité.

«J'arrive avec une attitude positive, on a une bonne chance de gagner cette année, confie Cardone. Je n'avais pas assez de temps de glace à Chicoutimi, c'est pour ça que j'ai été cédé aux Élites. Je vais avoir plus de glace de qualité ici et je vais être utilisé à toutes les sauces».

Nicholas Cardone a récolté trois passes en 16 rencontres cette saison avec les Saguenéens de Chicoutimi.

Ses nouveaux coéquipiers l'ont accueilli chaleureusement même si son arrivée a signifié le départ d'Arnaud Chouinard, un défenseur qui était apprécié de ses coéquipiers.

«Les gars étaient heureux de m'avoir, mais ils étaient aussi tristes de perdre un ami. Ils m'ont accueilli à bras ouverts», de conclure le choix de quatrième ronde 56e au total des Sags, lors du dernier repêchage de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer