Les Gaulois freinent les Élites

Une première défaite en temps réglementaire en 21 rencontres a signifié la fin... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une première défaite en temps réglementaire en 21 rencontres a signifié la fin pour les Élites de Jonquière au Challenge midget AAA, hier, à Gatineau. Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont réussi une première depuis le 10 octobre hier, l'emportant au compte de 3-2 pour éliminer les Élites en quart de finale.

La rencontre a bien mal débuté pour les Jonquiérois. Dès la 28e seconde, le bâton du défenseur Jérôme Gravel est resté pris dans le patin d'un adversaire et il s'est retrouvé au cachot. Dix secondes plus tard, Vincent Bélanger ouvrait la marque, imité à la mi-période par Gabriel Proulx pour placer les Élites dans une position délicate. Philippe-Olivier Riopel a inscrit les régionaux au pointage lors d'un avantage numérique, suivi de Jean-Simon Bélanger quelques minutes plus tard pour faire 2-2, mais un but d'Alexandre Grisé avec un peu plus de dix minutes à faire a finalement fait la différence.

«Ce n'était pas le scénario escompté pour partir un match. On a quand même fait preuve de caractère avec deux buts en deuxième pour égaler le pointage. En troisième, ça aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. On a frappé le poteau. Ils ont envoyé une rondelle au filet avec du trafic et elle s'est faufilée», de relater l'entraîneur-chef Steve Thériault, traçant un bilan très positif de la semaine à Gatineau.

«Les gens qui étaient ici ont vu c'était quoi les Élites et notre identité de travaillants. On a montré qu'on était capables de mélanger le jeu physique avec l'exécution. Ça aurait pu mieux tourner, mais c'est comme ça. On est fiers des gars et de l'organisation», de laisser tomber l'entraîneur.

Cette élimination met un terme à une première moitié de saison très fructueuse pour les Élites qui trônent au sommet du classement général de la Ligue de hockey midget AAA du Québec avec 52 points en 32 rencontres. Le match d'hier ne comptait pas au classement général. Steve Thériault n'aurait pas pu demander mieux.

«On a cinq points d'avance sur la deuxième place avec un match en main. Ça pourrait être sept points. Si tu m'avais dit ça en début d'année, c'est sûr que j'aurais dit non. C'est plus que positif. Prendre du recul pendant le temps des Fêtes va faire du bien et au retour, on va devoir poursuivre sur cette lancée et continuer d'appliquer cette recette un match à la fois. Ce sera important de garder les pieds sur terre et de travailler fort, d'avoir la tête sur ce qu'on doit faire sur la glace sans regarder le reste», de confier l'entraîneur-chef. Les joueurs seront de retour à l'entraînement le 4 janvier en prévision du dernier droit qui débutera le 9 janvier lors de la visite des Estacades de Trois-Rivières au Foyer des Loisirs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer