Fin de la séquence de victoires

La séquence record des Élites de Jonquière de 12 victoires de suite a été... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La séquence record des Élites de Jonquière de 12 victoires de suite a été stoppée par l'équipe dirigée par l'ancien de la Ligue nationale Guillaume Latendresse, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Dans leur deuxième match au Challenge CCM midget AAA, les régionaux étaient en très bonne position pour poursuivre leur série avec une priorité de 3-0 en deuxième période, mais ont finalement subi un revers de 4-3 en tirs de barrage.

Après le deuxième de la rencontre de Jean-Simon Bélanger à mi-chemin en deuxième, puis celui de Marc-Antoine Gagné quelques secondes plus tard, les Élites se retrouvaient en excellente posture pour assurer leur place pour les quarts de finale de la dixième édition du tournoi, à Gatineau. À leur tour, les Riverains ont iscrit deux buts rapides en fin d'engagement. Leurs trois buts ont été inscrits par des défeneurs, dont le dernier de Nicolas Landry avec 3min30 au cadran. Après une prolongation sans but, Olivier Rodrigue a été battu deux fois en tirs de barrage et ses coéquipiers ont été blanchis par son vis-à-vis William Giroux, un espoir des Saguenéens de Chicoutimi.

«Quand ils ont fait 3-1 puis 3-2, ils ont gagné en confiance. Leur gardien a quand même été bon et on n'a pas su en mettre un quatrième. Avec toutes les chances en avantage numérique, on aurait pu mettre le match hors de portée, mais on n'a pas été capables de le faire. En prolongation, un moment donné la loi de la moyenne a fait son oeuvre et on a pas su aller la chercher», d'analyser l'entraîneur-chef Steve Thériault, très fier de ses troupiers pour cette séquence qui restera dans les annales de l'organisation jonquiéroise.

«On était conscients qu'on n'allait pas toutes les gagner jusqu'à la fin de l'année. Plus ça allait, plus les autres clubs se préparaient en fonction de relever le défi. Les équipes jouent leur meilleur hockey quand ils nous affrontent», de faire remarquer Thériault. Honnêtement, il y a des matchs qu'on a gagné dernièrement qu'on méritait un peu moins. J'ai quand même aimé la façon qu'on s'est présenté et qu'on a joué. On était vraiment dans notre identité. Une partie du crédit revient aussi à Charles-Lemoyne pour leur victoire.»

Les résultats des deux premières journées mettent en place une congestion au sommet du classement de la division CCM avec les Riverains et les Estacades de Trois-Rivières qui ont tous quatre points. Le duel entre les Élites et les Estacades vendredi en fin d'avant-midi offrira donc une place à la ronde éliminatoire au gagnant. Ce match comptera également pour le classement général. «Si on fait comme on joue présentement, ça va donner un autre match serré contre Trois-Rivières. Ça va être de se faire confiance et si on prend les devants, de s'assurer de préserver notre priorité», de laisser tomber Steve Thériault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer