Chapeau Rafaël Harvey-Pinard!

Rafaël Harvey-Pinard (18) a inscrit un tour du... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Rafaël Harvey-Pinard (18) a inscrit un tour du chapeau pour paver la voie à une victoire des Élites 5-3 aux dépens du Rousseau Royal de Laval-Montréal.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un tour du chapeau de Rafaël Harvey-Pinard a pavé la voie à une victoire de 5-3 des Élites de Jonquière aux dépens du Rousseau Royal de Laval-Montréal devant leurs partisans présents au Foyer des loisirs. Malgré une pause de neuf jours sans disputer de match dans la Ligue de hockey midget AAA, les protégés de Steve Thériault ont donc signé un 5e gain d'affilée.

Les locaux étaient donc un peu rouillés en début de rencontre. Toutefois, avec cinq minutes à faire au premier vingt, Harvey-Pinard a amorcé sa soirée de travail en déjouant une première fois le cerbère du Rousseau Royal, avec la complicité de Philippe-Olivier Riopel et de Marc-Antoine Gagné. Les visiteurs ont toutefois nivelé la marque en déjouant Olivier Rodrigue. Les Élites ont amorcé la deuxième en lion, avec trois buts d'affilée. Ils ont été dominants en deuxième, doublant leurs rivaux 18-9 au chapitre des lancers, Émile Fortin doublant l'avance des siens en marquant sans aide tandis que Harvey-Pinard complétait son tour du chapeau (dont un en avantage numérique).

Les visiteurs ont toutefois retroussé leurs manches et ont réussi à réduire l'écart à 4-2 dans la dernière minute de jeu. Ils ont poursuivi sur leur lancée dans le dernier tiers en déjouant de nouveau Rodrigue pour porter la marque à 4-3. Jérémy Fortin a redonné une priorité de deux buts aux siens avec 10 minutes à faire dans le match, tandis que le gardien Olivier Rodrigue a fermé la porte à l'attaque adverse (qui ont dominé 17-8 dans les tirs en troisième) pour assurer la victoire des Jonquiérois.

Entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault était satisfait de ses protégés, même si ces derniers étaient un peu rouillés. «Les gars étaient en congé depuis mercredi dernier et ils ne sont revenus que lundi. Ça faisait neuf jours qu'ils n'avaient pas disputé de match et ç'a paru. Sinon, ce fut quand même un match satisfaisant. Même si l'exécution et chaque élément n'étaient pas à leur meilleur, on est quand même allés chercher la victoire», a résumé le pilote jonquiérois.

Steve Thériault a aussi apprécié la tenue de son gardien qui a su résister à une poussée de l'offensive adverse. «En deuxième, on avait retrouvé notre erre d'aller, mais en troisième, l'adversaire n'a pas lâché. On a toutefois su les garder en périphérie et notre gardien a su fermer la porte. C'est positif. Au moins, la glace est cassée et on a retrouvé notre ''game shape''», de conclure Thériault dont les troupes renouent avec l'action dimanche, à Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer