À égalité au premier rang

Les Élites ne perdent plus

L'entraîneur-chef Steve Thériault... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'entraîneur-chef Steve Thériault

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Élites de Jonquière ne perdent plus. Ils ont célébré une cinquième victoire consécutive, hier, quand ils ont eu raison du Blizzard du Séminaire Saint-François par le pointage de 3-2.

Un résultat qui permet aux Élites de rejoindre les Cantonniers de Magog au premier rang du classement général du circuit de hockey midget AAA.

Face au Blizzard, les Élites ont trouvé le moyen d'ajouter deux points à leur total de la saison malgré des conditions difficiles. Ils ont entamé la rencontre sans pouvoir compter sur Jean-Simon Bélanger (rappelé par les Saguenéens) et Jérémy Fortin (blessé). Ils ont aussi perdu les services de Vincent Migneault après seulement cinq minutes de jeu. Celui-ci a été chassé de la rencontre après avoir frappé un rival par derrière.

«Nous avons cherché à disputer un bon match de route, a analysé l'entraîneur des Élites, Steve Thériault. Nous voulions travailler fort, garder les choses simples, utiliser les rampes, éviter les revirements et effectuer un bon échec-avant agressif sur les défenseurs adverses. Nous savions qu'ils avaient une bonne relance et nous voulions les empêcher d'en profiter.

«Pour le reste, cette victoire s'explique par l'engagement des joueurs. Ils ont été impressionnants. Ils avaient un gros défi devant eux et ils l'ont relevé. Ils ont été appelés à écouler huit punitions et ils n'ont donné qu'un but en désavantage numérique. De son côté, notre jeu de puissance a inscrit deux buts en deux tentatives.

«Simon Boudreault-Belzile a aussi connu tout un match devant notre but (il a fait face à 27 lancers). Il s'est principalement signalé dans les deux dernières minutes. Tout le monde a encore fait sa part. C'est une victoire d'équipe. C'est vraiment l'éthique de travail qui nous permet d'avoir du succès.»

Si Boudreault-Belzile a suffisamment bien travaillé devant son filet pour hériter de la première étoile du match, Rafaël Harvey-Pinard a eu droit à la troisième grâce à une récolte de trois passes. Il a préparé les buts d'Émile Fortin, Jérôme Gravel et Arnaud Chouinard. Celui de Chouinard, inscrit au milieu du troisième engagement, a donné la victoire aux Élites.

Premiers

Sans tambour ni trompette, les Élites sont en train de connaître une excellente saison. Au cours de leur histoire, ils n'ont vraiment pas souvent occupé le premier rang de la ligue à la fin d'octobre.

Sans accorder trop d'importance à cette première place, Steve Thériault note qu'elle est tout de même le reflet du travail de l'équipe et qu'elle ne peut qu'avoir des effets positifs.

«Nous visons le moment présent et ça met les gars en confiance, a signalé l'entraîneur des Élites. Ils ont pris le goût à gagner. Il s'agit de continuer dans le même sens, de continuer à mettre l'accent sur ce qui nous a menés à cette position. En ayant une belle fiche, les gars travaillent deux fois plus fort la semaine tout en ayant le sourire. C'est deux fois plus facile de les faire progresser.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer