Un point boni mérité à Sept-Îles

Les Élites de Jonquière ont mérité une victoire... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Élites de Jonquière ont mérité une victoire de 3-2 en fusillade sur les Albatros de Notre-Dame, à Rivière-du-Loup.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'air de la Côte-Nord n'a pas ralenti les Élites de Jonquière qui ont mérité une victoire de 3-2 en fusillade sur les Albatros de Notre-Dame, à Rivière-du-Loup, au terme d'une séance interminable de tirs de barrage.

Le 10e joueur utilisé par l'entraîneur-chef Steve Thériault, Jérôme Tremblay, a glissé la rondelle entre les jambières du gardien Tristan Bérubé pour procurer le point supplémentaire aux Jonquiérois, qui s'approchent du même coup à un seul point des Albatros au sommet de la division Reebok de la Ligue de hockey midget AAA du Québec avec un match de plus à disputer. Maxime Potvin, pour les Élites, et Dylan L'Italien, pour Rivière-du-Loup, avaient également marqué plus tôt en fusillade.

En temps réglementaire, les Élites tiraient de l'arrière 2-1 après 40 minutes devant des gradins bien garnis à l'aréna Conrad-Parent. Jérémie Thibault a créé l'égalité à mi-chemin du dernier engagement pour forcer le temps supplémentaire.

«On savait que de la façon dont on se comportait, on pouvait rester en confiance. Entre la deuxième et la troisième, j'ai dit aux autres membres du personnel que c'était sûr qu'on allait la chercher en troisième. Ç'a pris plus de temps, mais en bout de ligne, ce sont les deux points qui comptent», a commenté Steve Thériault après avoir mis en banque cette victoire, une sixième en huit rencontres. Avec cette séquence, l'entraîneur-chef se montrait évidemment très satisfait du rendement des siens.

«Les deux derniers matchs, je n'ai rien à dire. L'éthique de travail est A1. C'est notre identité et tant que les gars vont continuer de se comporter de cette manière, on va rivaliser et avoir une chance de l'emporter», a-t-il noté, ajoutant que la stratégie avait dû être modifiée en raison des zones offensives plus petites à Sept-Îles.

Le gardien de 15 ans Olivier Rodrigue a fait face à 26 rondelles pour mériter un cinquième gain de suite. «Olivier est vraiment constant. Avec lui, il n'en rentre jamais plus que deux et c'est à nous d'en marquer trois. Dimanche, ça va être Simon Boudreault-Belzile et on a confiance qu'il va nous donner le même genre de prestation contre l'équipe de son territoire. Il a une motivation supplémentaire. C'est un ''gamer'' et on sait qu'il va connaître une bonne performance», de prédire Steve Thériault.

Les deux équipes ont de nouveau rendez-vous au même endroit dimanche en fin d'avant-midi. Pour l'occasion, les deux clubs porteront des chandails de leurs premiers moments dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Les Élites arboreront celui des Cascades du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer