Les Élites s'inclinent 5 à 3

Deuxième période coûteuse

Les Élites de Jonquière tirent de l'arrière 1-0... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Les Élites de Jonquière tirent de l'arrière 1-0 dans leur série 2 de 3 contre les Albatros du Collège Notre-Dame menant à la Coupe Dodge.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Les Élites de Jonquière devront remporter leur prochain duel contre les Albatros du Collège Notre-Dame s'ils souhaitent repousser le moment où ils devront ranger leur équipement. Hier, dans le premier match d'une série 2 de 3 menant à la Coupe Dodge, ils se sont inclinés 5 à 3 en raison d'une deuxième période coûteuse.

Les Jonquiérois ont ouvert la marque en première période par l'entremise d'Anthony Bouchard, avant de voir leurs adversaires marquer quatre buts sans réplique. «On a eu beaucoup d'avantages numériques en deuxième période, mais au lieu de capitaliser et de prendre du momentum, ç'a été l'effet inverse. Ils ont travaillé plus fort que nous et ont même marqué à quatre joueurs», a rapporté le pilote des Élites, Steve Thériault.

Après un temps d'arrêt de leur entraîneur, les Élites ont connu une bonne fin de rencontre, en ajoutant deux buts, qui ont été l'oeuvre d'Anthony Lemieux et Michael Kemp. «Je suis quand même satisfait de la première période. Dans l'application de notre système de jeu, je donne une bonne note à nos joueurs. Il faut continuer dans cette voie-là. Il faut rester disciplinés et travailler sur nos replis défensifs quand l'adversaire attaque le filet à trois ou quatre jours comme ç'a été le cas aujourd'hui. Ça prend aussi une meilleure exécution avec la rondelle en offensive», a souligné l'entraîneur, qui est confiant en vue du prochain duel entre les deux équipes, qui aura lieu vendredi, au Foyer des loisirs, à 19h.

«Il faut s'assurer de regarder vers l'avant. C'est la dernière étape avant d'accéder à la Coupe Dodge. Les joueurs ont une belle attitude. Le désir est là de continuer et on sait pertinemment qu'on peut compétitionner avec cette équipe-là», a-t-il conclu.

Au chapitre des lancers, les Élites ont été dominés 33 à 17, alors que Simon Boudreau-Belzile a stoppé 28 des 32 tirs dirigés vers lui par les locaux.

Si un troisième match a lieu, celui-ci sera disputé dimanche, à Trois-Pistoles, à 16h

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer