Victoire de 3-0 contre le Rousseau Royal

Un deuxième jeu blanc pour les Élites

Le gardien des Élites, William Saint-Gelais, a récolté...

Agrandir

Le gardien des Élites, William Saint-Gelais, a récolté un deuxième blanchissage consécutif.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) Les Élites de Jonquière ont savouré un deuxième jeu blanc consécutif, hier, en s'imposant 3-0 sur le Rousseau Royal de Laval-Montréal à l'Aréna Garon de Montréal-Nord. Quant au gardien William Saint-Gelais, comme mercredi contre le Séminaire Saint-François, il n'a rien concédé, repoussant les 31 tirs dirigés contre lui hier.

En première, aucune des deux équipes ne s'est inscrite au pointage en dépit d'un avantage numérique de huit minutes pour le Rousseau Royal. En deuxième, les Élites se sont mis en marche avec un doublé, l'un en avantage numérique sur un tir de Vincent Villeneuve et le second sur un lancer du joueur affilié Samuel Bérubé. Dans les deux cas, Simon-David Fortin et Louis-Philippe Simard ont récolté une passe. Les Élites ont conforté leur avance dès le début de la troisième, lorsque Michael Kemp (Jordan Martel/Anthony Boucher) a marqué son premier but de la saison sur un jeu de puissance.

L'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, était plus que satisfait de ses troupes. «Jusqu'à maintenant, c'est le meilleur match que les gars ont disputé quant au respect du système pendant 60 minutes. Ils ont travaillé et sont restés concentrés pendant tout le match. Mercredi, on était contents, mais aujourd'hui (hier), c'était encore mieux, surtout en échec avant. On savait que c'était une équipe qui n'aimait pas jouer dans leur territoire et qu'ils avaient des lacunes en défensive. C'était important que notre échec-avant soit respecté en zones offensive et neutre. À 5 contre 5, on a récupéré beaucoup de rondelles qu'on retournait dans leur territoire ce qui nous a donné le temps de possession et le momentum pendant presque toute la partie», a commenté le pilote de la formation midget AAA.

Il a de plus eu un bon mot pour sa défensive et son gardien qui ont gagné en confiance. «Nous avons écopé de plusieurs punitions, mais notre gardien nous a encore gardés dans le match. William est dans une bulle et on va essayer de le garder le plus longtemps possible dedans. Il sera devant le filet contre Trois-Rivières (aujourd'hui). Par contre, il sera important d'être disciplinés, car si les Estacades prennent le momentum, ils vont le garder pour longtemps», mentionne Steve Thériault, qui espère que les siens prendront leur revanche. «On leur en doit trois, lance le pilote des Élites. Ils nous ont battus trois fois en octobre et il nous reste trois matchs à jouer contre eux.»

D'ailleurs, Steve Thériault n'est pas fâché de tourner la page sur le mois d'octobre. «Dimanche, on aura la moitié de la saison de jouée. Octobre a été difficile. On a joué beaucoup de matchs sur la route», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer