Les Élites de Jonquière

Un revers, mais un bilan positif

Steve Thériault... ((Archives))

Agrandir

Steve Thériault

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Les Élites de Jonquière sont passés bien près d'infliger un premier revers à domicile aux Commandeurs, mais ces derniers ont réussi à préserver leur fiche parfaite à l'Aréna de Lévis en marquant deux buts dans les dix dernières minutes de la rencontre, dont un dans un filet désert, pour l'emporter 4-2.

Si les Commandeurs ont été les premiers à s'inscrire au pointage sur un tir de Louis-Filip Côté en première, la réplique des Élites n'a pas tardé. À peine 47 secondes s'étaient écoulées que Anthony Boucher a créé l'égalité (Jordan Martel/Louis-Philippe Simard). En deuxième, Emmanuel Côté a redonné l'avance aux Lévisiens, même si les protégés de Steve Thériault les ont nettement dominés.

Il faudra attendre à mi-chemin de la troisième pour voir Antoine Girard créer l'égalité (Jean-Simon Bélanger/ Simon-David Fortin). Les Commandeurs ont repris les devants 12 secondes plus tard sur un tir de Louis-Filip Côté, son deuxième du match. Après s'être fait voler un but par le cerbère Anthony Dumont-Bouchard, les Élites ont joué leur va-tout en retirant leur gardien Vincent Dubuc dans la dernière minute de jeu. Emmanuel Côté en a profité pour marquer son 2e du match dans un filet désert.

L'entraîneur-chef Steve Thériault a tracé un bilan positif de ce match chaudement disputé. «Après deux périodes, on menait 25-15 au niveau des tirs et leur gardien les a tenus dans le match. Puis, ils ont fait 2-1 sur un but chanceux. Ils ont joué de chance, mais nous, nous n'avons pas su capitaliser sur nos surnombres», relate le pilote des Élites. S'il est satisfait de ses troupes, Thériault travaillera sur l'importance de garder le focus et le jeu simple dans leur territoire, et que chacun demeure responsable malgré la fatigue et la pression de l'adversaire. Faut dire que les Élites ont calendrier difficile. Après un programme double à Amos et Lévis hier soir, ils accueillent Trois-Rivières vendredi, avant de leur rendre visite dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer