Une nouvelle tradition familiale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le guide de chasse et pêche du secteur... (Photo Le Progrès-Dimanche, Roger Blackburn)

Agrandir

Le guide de chasse et pêche du secteur des Portes-de-l'Enfer, Jérémy Tremblay d'Alma a permis à Florence Boucher de réaliser de belles captures dans la Réserve faunique des Laurentides.

Photo Le Progrès-Dimanche, Roger Blackburn

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / Situé à environ une heure de Québec et du Saguenay, le site des Portes-de-l'Enfer de la Réserve faunique des Laurentides demeure encore et toujours un endroit exceptionnel pour la pêche à la truite et les rencontres de groupes.

À l'image de bien des familles, nous avons décidé, cette année, d'instaurer une tradition pour nous rencontrer annuellement dans le cadre d'un voyage de pêche en plan américain aux Portes-de-l'Enfer. Les enfants grandissent, commencent à travailler ou terminent l'université et la période des fêtes n'est pas toujours propice au rassemblement, tout un chacun étant déchiré par les familles reconstituées. Donc la pêche est devenue notre rencontre familiale annuelle par excellence.

Le forfait de pêche des Portes-de-l'Enfer se prête bien à ce genre de rencontre, car on peut prendre les repas tous ensemble à la même table à la salle à manger et ce ne sont pas les parents qui se retrouvent avec la tâche des repas.

La qualité de la table et le choix des menus cinq services préparés par le chef et son équipe sont relevés, variés et excellents. Le service du personnel est courtois et toujours dans la bonne humeur, que voulez-vous les clients sont en vacances, ça favorise les sourires.

Outre la salle à manger qui est très conviviale, plusieurs lacs de pêche comptent plus de deux embarcations au bout du quai. Le groupe de huit pêcheurs peut donc se donner rendez-vous sur le même lac et partager le repas du midi ensemble.

Si vous choisissez la formule de pêche avec guide, ce dernier vous fera cuire les prises de la matinée sur des braises chaudes en guise d'entrée et vous fera cuire une viande comme repas principal si votre appétit en a envie. Cette pause culinaire sur le bord représente toujours un moment privilégié pour le groupe de pêcheurs.

Si vous optez pour la formule sans guide, vous pourrez choisir le contenu de votre boîte à lunch, pendant le souper à la salle à manger, et l'équipe en cuisine vous préparera une glacière complète que vous apporterez avec vous le lendemain matin. Si vous ne souhaitez pas manger sur le bord du lac les repas sont aussi disponibles en salle à manger sur l'heure du midi.

Que vous soyez avec ou sans guide, c'est le personnel des Portes-de-l'Enfer, à la fin de la journée de pêche, qui s'occupe d'éviscérer vos poissons qui sont conservés au réfrigérateur dans des sacs en plastique durant votre séjour. On vous fournira de la glace dans votre glacière pour le retour à la maison afin que vos prises soient bien conservées.

C'est du grand bonheur de se lever le matin pour aller prendre son café sur la terrasse extérieure en bas de la salle à manger au niveau de la rivière Pikauba qui défile lentement dans son courant.

Au déjeuner, la clientèle se côtoie et s'informe des choix de lac pour la journée. Les pêcheurs déterminent la veille avec le gérant du site le choix de leur lac de pêche. Selon vos objectifs ou vos goûts personnels, vous pourrez opter pour des lacs offrant des poissons de grosse taille un peu plus difficiles à pêcher ou des lacs avec des truites de taille moyenne qui mordent plus facilement à l'hameçon. Certains lacs sont parfois à plus d'une heure de route du pavillon principal alors que d'autres sont un peu plus près.

Même si plusieurs des chemins forestiers sont accessibles en automobile, il est fortement recommandé d'utiliser un véhicule utilitaire. Le transport des glacières, des cannes à pêche, des moteurs hors bords, des réservoirs à essence, des sonars, des puises, des coffres de pêche et des vestes de flottaison exigent beaucoup d'espace.

En retenant les services d'un guide professionnel pour votre séjour, vous vous offrez aussi de la facilité. C'est lui qui conduira l'embarcation toute la journée et qui vous entraînera dans les secteurs poissonneux qu'il connaît sur des lacs qu'il fréquente depuis des années.

Lors de notre séjour, nous étions accompagnés de Jérémy Tremblay d'Alma, un véritable passionné de pêche, de chasse, de cuisine et des gens. Le guide inspire la sécurité sur le lac et partout sur le territoire qu'il connaît bien. Il vous partagera ses connaissances en plus de vous recommander des suggestions sur les leurres à utiliser.

Le site des Portes-de-l'Enfer comprend un pavillon principal avec cuisine et salle à manger pouvant accueillir 40 personnes et une dizaine de chalets rustiques en bois rond avec foyer de pierre. Le plan de pêche propose à la clientèle un choix de 25 lacs avec des particularités différentes, mais tous poissonneux.

Les Portes-de-l'Enfer demeurent un coup de coeur pour la pêche à la truite, une table d'hôte de grande qualité à la salle à manger, un service courtois et tout ça à environ une heure de Québec et de Chicoutimi. Un paradis aux portes de l'Enfer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer