Le reflet de l'industrie de la fourrure

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Salon provincial du trappeur du Québec accueillera... (Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Le Salon provincial du trappeur du Québec accueillera 50 exposants en fin de semaine prochaine à l'Hôtel Le Montagnais de Chicoutimi.

Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / Pour une deuxième année consécutive, le Salon du trappeur de la Fédération des Trappeurs gestionnaires du Québec se tiendra à l'Hôtel Le Montagnais de Chicoutimi, du 11 au 13 mars. Organisé par l'Association des trappeurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean (ATSLSJ), l'événement se veut le reflet de l'industrie de la fourrure au Québec. «Avec plus de 50 exposants, l'événement regroupe les intervenants de l'industrie de la transformation des fourrures, la taxidermie, les commerçants, les maisons d'encan, les associations de piégeurs, les ministères concernés et n'est pas seulement réservé aux trappeurs, mais s'adresse également à toute la population», avance Marc-André Racine, trappeur de La Baie et président de l'événement.

Marc-André Racine, de La Baie, est président du... (Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Marc-André Racine, de La Baie, est président du congrès provincial des trappeurs du Québec.

Archives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Au chapitre des conférences, Gérard Bilodeau de Roberval, un des meilleurs trappeurs de loup dans la région, parlera de sa passion. Le plus important fabricant de produits de fourrure de la région, Mario Bilodeau de 3 M présentera sa vision de l'industrie, alors que Pierre-Yves Collin technicien de la faune au ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, spécialiste en collecte de fourrure et trappeur depuis 40 ans traitera de l'industrie du piégeage.

Sur place les visiteurs pourront assister à des activités de dépiautage (écorchage des peaux d'animaux) et d'apprêtage des fourrures. Le plus important commerçant de fourrure de la région Mario Bilodeau présentera la plus grosse exposition au Québec d'animaux naturalisés, avec plus de 50 grosses bêtes comme des couguars, grizzlis et autres.

«Le salon est entièrement bénévole et nous pouvons compter sur la participation des étudiants en protection et exploitation de territoires fauniques de la polyvalente de La Baie (école secondaire des Grandes-Marées) pour nous donner un coup de main», indique Marc-André Racine qui agit également comme moniteur formateur pour les cours de piégeage.

Ministre Lessard

Le banquet d'honneur de la Fédération des Trappeurs gestionnaires du Québec se déroulera sous la présidence d'honneur du ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs Laurent Lessard qui a confirmé sa présence samedi soir.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte environ 500 trappeurs alors qu'au Québec le nombre de piégeurs est d'environ 25 000. Il se vend entre 7000 et 8000 permis de piégeage annuel en moyenne. «Le prix des fourrures a baissé considérablement au cours des dernières années. Les piégeurs pratiquent cette activité pour se guérir de cette maladie d'avoir le goût d'être en forêt. La vente des peaux de fourrure arrive à peine à couvrir nos frais pour la saison», fait valoir Marc-André Racine, président de ce 39e congrès.

Conférences du samedi 12 mars

  • 11h15: «Colletage et gestion du loup par notre expert régional», par Gérald Bonneau
  • 13h: «Nouvelle manière participative de commercialiser ses fourrures», par Mario Bilodeau de Nature 3 M et Bilodeau Canada
  • 14h15: «Être trappeur au Québec en 2016, c'est...», par Pierre-Yves Collin

Vous voulez y aller?

  • Quoi: Salon du trappeur
  • Quand: Vendredi 11 mars: ouvert de 17h à 21h30 / Samedi 12 mars: ouvert de 9h30 à 17h / Dimanche 13 mars: ouvert de 9h30 à 16h
  • Où: L'hôtel Le Montagnais
  • Billets: 10$/jour ou 15$/week-end

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer