Appel aux chasseurs qui ne chassent pas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
CHRONIQUE / La chronique publiée la semaine dernière concernant le sondage de... (Photo Réserve faunique de Matane, Steve Deschênes, SÉPAQ)

Agrandir

Photo Réserve faunique de Matane, Steve Deschênes, SÉPAQ

Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / La chronique publiée la semaine dernière concernant le sondage de la table faune du Saguenay-Lac-Saint-Jean a généré beaucoup d'intérêt chez les chasseurs. L'idée d'identifier des territoires de chasse à proximité des milieux périurbains et de les rendre plus accessibles à plus de gens fait son bonhomme de chemin.

Voici sur cette carte les territoires de chasse... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Voici sur cette carte les territoires de chasse qui font l'objet d'un sondage de la Table Faune du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo courtoisie

«On connaît assez bien l'opinion des chasseurs qui se sont approprié les territoires de chasse dans ces secteurs et on peut comprendre qu'ils ne veulent pas changer les modalités de chasse à l'orignal. Comme ils occupent ce qu'ils considèrent comme leur territoire de chasse à l'orignal, ils veulent continuer de s'approprier le territoire comme cela se passe depuis des décennies», avance Marcel Simard de la Table faune du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui mène un grand sondage auprès des amateurs de chasse.

Appel à tous

«Ce qu'on voudrait aussi savoir, dans notre sondage c'est l'opinion des personnes qui sont détenteurs d'un certificat du chasseur et qui n'ont pas chassé en 2015. On voudrait que ces gens répondent à notre sondage (liens disponibles à la fin du texte) pour savoir pourquoi ils n'ont pas chassé ?», lance Marcel Simard qui souhaite documenter au maximum ce dossier.

La table faune a réussi à trouver des listes de chasseurs grâce au réseau des zecs, à des listes de villégiateurs et à des listes de détenteur de permis de chasse, mais il n'existe pas de liste disponible de détenteur de certificat du chasseur qui n'ont pas acheté de permis de chasse en 2015.

«Peut-être qu'il y a des amateurs de chasse qui ne vont plus à la chasse, parce qu'il n'y a pas de territoire de disponible. Peut-être que si la région offrait des possibilités intéressantes d'exploiter un territoire de chasse à proximité des milieux périurbains, nous réussirions à augmenter le nombre de chasseurs», se questionne Marcel Simard?

«Mon petit-fils m'a demandé de l'amener à la chasse au petit gibier l'an passé et je n'ai pas pu trouver un territoire où il n'y a pas de chasseur à l'affût durant la période de chasse à l'orignal», déplore celui qui est impliqué dans les associations de chasse et pêche de la région depuis plus de 40 ans.

Nouveaux chasseurs

Le chroniqueur de cette page fait partie de ces chasseurs qui n'occupent pas de territoire de chasse à l'orignal. Comme de nombreux amateurs, on applique au tirage au sort dans les réserves fauniques, mais il faut compter un investissement important pour réaliser ce genre de chasse comme c'est le cas dans les pourvoiries.

Il y a sûrement des chasseurs qui n'ont pas de territoire de chasse, qui n'ont pas de camp de chasse en forêt, qui n'ont pas de VTT, qui n'ont pas les moyens financiers nécessaires pour chasser dans une réserve faunique et une pourvoirie qui sont capables d'investir dans une boîte de balle et une faible contribution financière pour se rendre sur un territoire de chasse tous les matins à moins de 50 km de leur résidence.

Je serais bien curieux aussi de connaître le nombre de chasseurs qui ne chassent pas parce qu'il n'y a pas de place de disponible. La région compte plus de 70 000 pêcheurs et environ 24 000 chasseurs. On pourrait peut-être vendre 10 000 à 20 000 permis de chasse à l'orignal de plus si on avait des territoires à offrir aux chasseurs qui ne chassent pas, mais qui voudraient chasser.

Voici le lien pour les détenteurs d'un certificat du chasseur et qui n'ont pas chassé en 2015 : https://fr.surveymonkey.com/r/certificat_chasseur.

Le sondage sera en ligne jusqu'au 20 mars 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer