La Traversée se réjouit de son bulletin

Sur cette photo, des participants à la 60e... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Sur cette photo, des participants à la 60e Traversée internationale du lac Saint-Jean.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

La Traversée internationale du lac Saint-Jean se réjouit des résultats d'une étude d'achalandage et de provenance réalisée l'été dernier par la firme chicoutimienne Segma Recherche.

Elle montre principalement que les différentes activités présentées pendant la semaine de la Traversée ont enregistré 75 617 entrées et que 35 pour cent des participants provenaient de l'extérieur d'un rayon de 40 kilomètres du site de l'événement.Parmi les spectateurs qui ne résidaient pas dans un rayon de 40 kilomètres, dix pour cent ont effectué une visite aller-retour pendant la même journée et 25 pour cent ont passé au moins une nuit dans le secteur de Roberval. À ce sujet, la firme estime que plus de 14 000 nuitées ont été générées par le passage de touristes dans le cadre de l'événement.

Douze pour cent des touristes provenaient de l'extérieur du Québec (3 % d'autres provinces canadiennes, 1 % des États-Unis et 8 % d'autres pays).

Les responsables de l'étude ont aussi analysé le taux de satisfaction des visiteurs et le pouvoir attractif de la Traversée. Un peu plus de 82 pour cent des visiteurs ont mentionné qu'elle était la raison principale ou une raison importante de leur visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le taux général de satisfaction des répondants a été de 8,9 sur 10. Il a atteint le chiffre 9 parmi les touristes.

Très satisfait de ce bulletin, le directeur général de la Traversée, Jérémy Bonneau, explique ces résultats par le beau temps, la qualité des spectacles, un passeport intéressant, une forte promotion, des compétitions de haut niveau et la renommée de l'événement. Il rappelle l'importance des commanditaires et partenaires, tout en soulignant que le volet de l'étude portant sur les retombées économiques ne sera connu que dans quelques semaines puisque l'année financière se terminera le 30 novembre. Lors d'une étude effectuée en 2013, les retombées directes et indirectes avaient été évaluées à 1,6 million $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer