Tournoi Mario Tremblay: plus de visibilité

Michel Renaud, Marcel Maltais, Gervais Coulombe, président d'honneur,... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Michel Renaud, Marcel Maltais, Gervais Coulombe, président d'honneur, Jean-Benoît Pelletier, président du comité organisateur, et Raymond Boulianne préparent la 22e édition du Tournoi de hockey junior Mario Tremblay.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Le Tournoi provincial de hockey junior Mario Tremblay passera une bonne partie de sa 22e édition sur la grande glace du Centre Mario-Tremblay d'Alma, du 1er au 4 décembre. Une amélioration qui enchante ses principaux organisateurs.

À quelques jours de l'événement, les responsables ont tracé les grandes lignes du tournoi, lundi. Ils ont notamment signalé que les rencontres au programme seront principalement disputées au Centre Samuel-Gagnon de Saint-Bruno, à l'aréna de Métabetchouan/Lac-à-la-Croix et sur la glace principale du Centre Mario-Tremblay. Cette dernière accueillera notamment les finales des classes B, A et AA.

Trente-huit équipes, dont 28 de l'extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean, animeront l'édition 2016 du tournoi. Encore cette année, les organisateurs affichent complet. Parmi les dix formations régionales participantes, le Royal de Métabetchouan, les Saguenéens de Chicoutimi, les Prédateurs de Jonquière, champions en titre, le Pro-Lame de Saint-Félicien et les Cougars de Chicoutimi évolueront dans la classe A. Cinq équipes du circuit junior AA, les Aiglons d'Alma, les Marquis de Jonquière, les Éperviers de Normandin, les Sabres de Roberval et les Saguenéens de Chicoutimi, seront aussi au rendez-vous.

« Nous aurons dix équipes dans le junior AA, 20 dans le junior A et huit dans le junior B, a précisé le président du comité organisateur, Jean-Benoît Pelletier. Cette année, nous étions limités dans le nombre d'équipes parce que deux tournois se chevaucheront à Métabetchouan. Nous avons moins de glaces disponibles, ce qui nous donnera un samedi inhabituel. Pendant cette journée, nous jouerons uniquement sur deux glaces. Pour cette raison, nous étions limités dans le nombre d'équipes. Il ne devrait pas y avoir de chevauchement l'an prochain et nous pourrons remonter à 44 équipes facilement.

« Nous refusons des équipes dans le junior A depuis le mois de septembre. C'est la même chose chaque année. Dans le junior AA, c'est différent parce qu'il y a des ligues qui n'existent plus. Certaines régions n'ont pas de junior AA. Malgré cela, nous avons deux équipes de plus que l'an dernier dans cette catégorie.

« Cette année, nous apprécions beaucoup la collaboration de la Ville d'Alma qui nous permet d'utiliser la grande glace du Centre Mario-Tremblay. C'est très apprécié et ça nous permettra de faire du junior AA aux trois endroits. Nous n'avons pas toujours eu la grande glace dans les années précédentes. Pour la visibilité et la carte de visite de la ville, il est évident qu'il est préférable de pouvoir utiliser la grande glace. Grâce à la collaboration de Ville d'Alma, il sera aussi possible de tenir quatre parties de la classe junior B au centre sportif Mistouk, le samedi soir. »

Des retombées

Chaque année, le tournoi Mario Tremblay représente une importante source de financement pour la Ligue de hockey junior-midget du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En 2015, sa présentation a permis de verser 12 000 $ dans les coffres du circuit et les organisateurs sont confiants de remettre encore au moins 10 000 $ cette année.

L'événement a aussi des retombées économiques intéressantes pour Alma et les environs. Gervais Coulombe, directeur général de Tourisme Alma, a d'ailleurs accepté la présidence d'honneur de la 22e édition. 

« Si le bureau du tourisme et le bureau des congrès s'impliquent dans ce tournoi, c'est parce qu'on reconnaît dans cet événement un ambassadeur de premier plan, un ambassadeur extraordinaire, a souligné Gervais Coulombe. Ce tournoi apporte des retombées économiques importantes dans le réseau de l'hébergement, dans l'hôtellerie commerciale. On estime ces retombées à plus de 180 000 $ par activité et ça exclut des choses comme les dépenses dans des boutiques ou pour le transport. Le tournoi est un ambassadeur extraordinaire qui fait rayonner le territoire de la MRC Lac-Saint-Jean Est. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer