Lynda Gingras se mesurera bientôt à l'élite mondiale

Spécialiste de la course à pied et du... (Photo courtoisie, Ultraviolet)

Agrandir

Spécialiste de la course à pied et du triathlon, Lynda Gingras vivra une première, le 5 juin, alors qu'elle participera au Championnat du monde de duathlon, à Aviles en Espagne.

Photo courtoisie, Ultraviolet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le compte à rebours est commencé pour Lynda Gingras. La Saguenéenne s'envolera bientôt pour l'Espagne où elle prendra part, le 5 juin, à son tout premier Championnat du monde de duathlon.

Bien connue pour ses performances à la course à pied et en triathlon, la menue athlète s'est qualifiée pour les mondiaux de duathlon en septembre 2015, en remportant le Championnat canadien de duathlon, distance olympique tenue à Montréal. Son billet en poche, Lynda Gingras souhaitait tout d'abord profiter de ce rendez-vous à Aviles pour se mesurer à l'élite mondiale et voir où elle se situe. Toutefois, les blessures et la difficile conciliation travail/entraînement ont chamboulé ses plans.

«Mon objectif initial aurait été de mesurer ce que je vaux à l'échelle mondiale, mais j'ai été hyper blessée», explique celle qui a d'ailleurs été victime d'un claquage la semaine dernière. 

Les circonstances ont aussi fait qu'elle a dû cumuler trois emplois durant la saison hivernale, ce qui lui a évidemment laissé moins de temps pour l'entraînement. «L'entraînement a pris le bord et je me suis entraînée comme j'ai pu. Mon objectif sera donc d'y aller, de ne pas me blesser, d'avoir du plaisir et de voir ce que je vaux dans ma forme actuelle, soit avec cinq heures d'entraînement semaine alors que les autres en ont peut-être 20», concède celle qui a déjà vécu le calibre de compétition internationale à deux reprises en prenant part au Championnat du monde de demi-Ironman (70.3), en 2013 et 2014.

Triathlons

Après avoir consacré beaucoup de temps à la course à pied sur route et en sentier l'an dernier, Lynda Gingras se concentrera cette fois-ci sur sa passion, le triathlon. «L'an passé, ç'a été une année de course, mais cette année, je suis dans le triathlon. J'en ai un à Ottawa au début juillet et je vais voir comment ça va aller», assure celle qui compte également prendre part au Championnat mondial de triathlon qui se déroulera à Cozumel au Mexique en septembre.

«Le duathlon, c'est parce que j'ai super bien performé au Championnat canadien (en septembre 2015). Je me suis surprise et je me suis dit que ça valait la peine d'explorer cette avenue. Je sais que ma force est la course et je tire bien mon épingle du jeu en vélo.»

Levée de fonds

Pour financer sa participation aux mondiaux de duathlon et de triathlon, Lynda Gingras mise sur la vente de billets pour le tirage d'un vélo Devinci de belle valeur. Les billets sont actuellement en vente dans les trois boutiques UltraViolet de la région (Chicoutimi, Jonquière et Alma) et le tirage aura lieu le 23 juin à la boutique UltraViolet de Chicoutimi.

En plus du vélo, plusieurs autres prix seront attribués. De plus, le jour du tirage, la triathlète donnera une conférence où elle partagera son expérience, après avoir côtoyé l'élite du duathlon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer