Tournoi À bout d'souffle de Roberval

Troisième titre en quatre ans pour l'équipe de Pageau

Jean-Gabriel Pageau et ses coéquipiers de la formation... ((Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens))

Agrandir

Jean-Gabriel Pageau et ses coéquipiers de la formation Autocar Jeannois ont fait fi d'une opposition de qualité en demi-finale et en finale pour être couronnés champions du tournoi À bout d'souffle de Roberval, dimanche. Un troisième titre en quatre ans.

(Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Jean-Gabriel Pageau et ses coéquipiers de la formation Autocar Jeannois ont fait fi d'une opposition de qualité en demi-finale et en finale pour être couronnés champions du tournoi À bout d'souffle de Roberval, dimanche. Un troisième titre en quatre ans.

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa a fait équipe avec Mathieu Tremblay, Alexandre Quesnel, Mathieu Gagnon et François Lacerte pour s'imposer dans la classe professionnelle du tournoi. Membre de la formation gagnante, Christian Ouellet a déclaré forfait après le premier match en raison d'une blessure.

En finale, les nouveaux champions ont battu l'équipe Azurco de Samuel Girard par le pointage de 10-6. Le jeune défenseur des Cataractes de Shawinigan a disputé le tournoi aux côtés de James Phelan, Brandon Gignac, Jérémy Girard et Samuel Harvey. Plus tôt dans la journée, ils avaient éliminé l'équipe Neurones Vision (Mathieu Michaud, Jonathan Fleury, David O'Connor, Joey Tremblay et Simon Bergeron).

«Ce fut quand même une bonne finale, résume l'un des organisateurs du tournoi, Simon Gaudreault. En fin de match, l'équipe de Samuel Girard a retiré son gardien, mais la stratégie n'a pas fonctionné.

«En demi-finale, l'équipe de Jean-Gabriel Pageau a battu celle de David Desharnais. Ce fut une demi-finale intense. Les gars voulaient vraiment le match. En finale, les jeunes étaient fougueux. C'était même à la limite de la robustesse. Nous avons eu droit à du bon hockey où les deux équipes voulaient gagner.»

La finale de la division amateur est allée à la formation Pronet Réjean Côté. Composée de François Côté, Frédéric Dumas, Nicolas Pronovost, Maxime , elle a eu raison de Pompes Saguenay.

Simon Gaudreault estime que cette 15e édition a été couronnée de succès. Le mauvais temps du week-end a aidé le tournoi à attirer de bonnes foules, particulièrement pour les matchs de vendredi soir et les finales.

Gaudreault ajoute que la mise en place d'un nouveau règlement a également contribué à rehausser la qualité du spectacle. Cette année, une équipe en possession de la rondelle n'avait plus le droit de revenir sur ses pas après avoir franchi la ligne du centre.

«Les années passées, des équipes avaient eu tendance à se cacher dans leur territoire après avoir pris l'avance, explique Simon Gaudreault. Nous avons adopté un règlement qui ressemble à celui qui existe au basket-ball, ce qui a donné des matchs avec plus de buts.»

Par ailleurs, les organisateurs du tournoi remettront un montant à l'école de hockey de Yanick Jean qui permettra à cette dernière d'inviter deux jeunes qui n'auraient pas eu les moyens d'y participer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer