Basketball

Une équipe formée de justesse

Les porte-couleurs de l'équipe espoir féminine du Saguenay-Lac-Saint-Jean... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Les porte-couleurs de l'équipe espoir féminine du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont gagné deux de leurs trois rencontres en fin de semaine dernière, au Festival international de Montréal. La formation est dirigée par Pierre-Yves Gagné et Myriam Deraps-Morin.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Il s'en est fallu de peu pour que la région ne soit pas représentée en basketball masculin l'été prochain aux Jeux du Québec, à Montréal. Le Bleu et Or a finalement tiré les marrons du feu en se portant volontaire pour participer en fin de semaine dernière au Festival international de Montréal.

Selon les règles de la Fédération de basketball du Québec, cette compétition est obligatoire pour assurer la place d'une région aux Jeux du Québec. Or, si les filles avaient formé une équipe sans trop de problèmes, seulement trois garçons s'étaient présentés au camp de développement en mai. À quelques semaines du tournoi, les joueurs du Bleu et Or benjamin et leur entraîneur Simon-Pierre Ouellet ont finalement levé la main pour enlever cette épine dans le pied du coordonnateur des équipes espoirs estivales régionales, Dave McMullen.

Le responsable pointe comme principale raison la baisse de la pratique du basketball dans la clientèle ciblée. Il pense également qu'un travail d'information doit être fait auprès des jeunes et de leurs parents. Il rappelle qu'il ne s'agit en aucun temps d'un camp de sélection pour les différents programmes scolaires, mais bien d'un camp de développement où tous les joueurs sont utilisés durant les matchs. Dave McMullen annonce qu'un comité régional est en formation et se penchera sur des pistes de solution, tant chez les filles que chez les garçons. «On se questionne depuis deux ou trois ans et on travaille pour essayer de savoir pourquoi», explique le coordonnateur régional.

Les joueurs du Bleu et Or se sont très bien débrouillés dans leurs trois rencontres du tournoi à Montréal dans la catégorie 13 ans et moins. Ils ont débuté avec une victoire de 47-25 contre la Mauricie alors que Thomas Blackburn a été nommé joueur du match. Une défaite de 53-46 a suivi contre l'Estrie. Vincent Coulombe a reçu le titre de joueur le plus efficace. À leur dernière partie, les régionaux se sont inclinés 52-44 en prolongation contre Chaudière-Appalaches et Guillaume Dufour a été élu joueur de la rencontre. «Malgré les circonstances et ce qui a pu arriver, les gars s'en sont très bien tiré», de laisser tomber Dave McMullen.

De leur côté, les filles, dirigées par Pierre-Yves Gagné, de la polyvalente Arvida et Myriam Deraps-Morin, de Kénogami, ont remporté deux de leurs trois parties dans la division 14 ans et moins. Dave McMullen se réjouit surtout que les joueuses provenaient de quatre écoles du territoire, Arvida, Lafontaine, Charles-Gravel et Kénogami. Après des victoires contre Sillery (Québec) et Terre-Neuve, les représentantes régionales ont livré une bonne bagarre à la puissante équipe de Lasalle, qui comptait sur plusieurs filles de 6 pieds et plus, pour l'emporter au compte de 51-37. Ariane Simard a mené l'attaque avec une moyenne de 23 points par match.

La participation des filles à l'équipe espoir se terminera en fin de semaine lors du Tournoi du ballon rose à Trois-Rivières. Leur premier match sera disputé contre l'Estrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer