Course sur route des championnats canadiens de cyclisme

Un deuxième sacre pour Boivin

Guillaume Boivin a remporté un deuxième titre canadien... (- Courtoisie canadiancyclist.com, Rob Jones)

Agrandir

Guillaume Boivin a remporté un deuxième titre canadien en vélo de route.

- Courtoisie canadiancyclist.com, Rob Jones

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guillaume Boivin est le monarque du vélo sur route au Canada pour une deuxième fois de sa jeune carrière. Le cycliste originaire de Jonquière s'est imposé hier au sprint à l'issue d'une éreintante épreuve de 185 kilomètres et plus de 4h30 d'effort dans les rues de Saint-Georges-de-Beauce.

En plus de la quatrième victoire en quatre épreuves pour les athlètes québécois, il s'agit d'un deuxième sacre de Boivin à cette compétition nationale, lui qui avait décroché la première place en 2009 à ce même endroit. Hier, il se disait sur un nuage lors d'une entrevue téléphonique un peu plus d'une heure après avoir décroché son titre canadien. «Je ne prends pas le départ pour ne pas gagner. Je ne dis pas que c'était l'objectif, mais au moins que l'équipe gagne. Ç'a super bien été. Je suis vraiment content», a laissé savoir le Jonquiérois qui a devancé au fil son coéquipier chez Optum Ryan Anderson et Ryan Roth de Silber Pro Cycling.

Dernier droit

Hier, un petit groupe de quatre cyclistes a passé une bonne partie de l'épreuve au sein d'une échappée qui a ensuite grossi de quelques membres et tenu jusqu'à quelques kilomètres de l'arrivée. Le Chicoutimien Antoine Duchesne (Europcar) a travaillé fort au sein du groupe de chasse. Ce sont finalement 12 cyclistes qui ont attaqué le dernier droit et Guillaume Boivin a été le plus fort au sprint alors que Duchesne a pris la 11e place.

«J'étais en forme. J'étais fort et j'avais des jambes. C'est sûr que ça prend un peu de chance pour gagner une course. Je suis revenu sur le groupe de tête à trois kilomètres de la ligne. Je n'ai pas eu le temps de penser du tout», de résumer Guillaume Boivin qui s'est imposé sur un peloton de départ imposant même s'il manquait le champion de 2011 et de l'an dernier Svein Tuft ainsi que Ryder Hesjedal.

«Ce sont les Championnats nationaux. Tous les meilleurs au Canada sont là. C'était un beau plateau. C'est une belle course à gagner», a lancé Guillaume Boivin sans hésitation. Chaque année c'est une grosse course pour tous ceux qui prennent le départ. Avoir l'honneur de porter le maillot de champion canadien, c'est vraiment quelque chose que tout le monde veut faire. Je suis chanceux, c'est déjà la deuxième fois. C'est vraiment incroyable!

«J'avais vraiment de bonnes jambes lors des dernières semaines. J'avais gagné une étape du Tour de Beauce la semaine dernière. Ça vient vraiment couronner un gros mois de juin. Je fais maintenant les Jeux panaméricains dans quelques semaines et c'est vraiment le prochain gros objectif», de rappeler Guillaume Boivin qui participera prochainement un camp d'entraînement à Bromont afin d'arriver prêt pour l'événement international de Toronto où il portera les couleurs de l'équipe canadienne.

«Je vais prendre le temps de décanter la journée d'aujourd'hui et je vais me remettre au travail pour essayer d'aller chercher une médaille», de confier Guillaume Boivin qui ne savait pas hier soir s'il allait prendre le départ du critérium de cet après-midi pour conclure ces Championnats canadiens.

Autres cyclistes

D'autres cyclistes régionaux étaient de la ligne de départ hier. Le Félicinois a pris la 40e place au cumulatif et la 15e position chez les moins de 23 ans, plus de 15 minutes derrière. David Boily n'a pas terminé l'épreuve.

Dimanche, les paracyclistes seront en action en matinée, à l'occasion de la course sur route. Les hommes et les femmes clôtureront ensuite la compétition avec le critérium.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer