Championnats canadiens de vélo de montagne

Une bataille titanesque à prévoir

Martin Demers est très heureux que Luc Verreault,... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Martin Demers est très heureux que Luc Verreault, de l'Association des concessionnaires Chrysler du Québec, s'associe aux Championnats canadiens de vélo de montagne.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

Est-ce que Léandre Bouchard pourrait devenir champion canadien de vélo de montagne parce qu'il connaît bien le parcours du Tobo-Ski à Saint-Félicien?

Selon Martin Demers le président, ça pourrait être un avantage, mais la bataille risque d'être titanesque pour ravir le maillot rouge de champion. «C'est une année importante, car les coureurs veulent participer aux Jeux olympiques. Ils veulent ramasser le plus de points possible. Il y aura donc une lutte très intéressante. On espère que Léandre va se démarquer», souhaite le président de Vélo2max. Il aura fort à faire, car il devra se mesurer à Raphaël Gagné, Derek Zanstra et Geoff Kabush qui sont aussi de sérieux prétendants aux titres. Chez les femmes, Émily Batty sera-t-elle en mesure de battre Catherine Pendrel? Parmi les athlètes de la région, est-ce que Catherine Fleury ou Rachel Pageau pourront se démarquer chez les U23?

Chose certaine, les spectateurs en auront plein la vue pour ces Championnats canadiens qui se tiendront les 18 et 19 juillet en sol félicinois. En effet, le comité a dessiné un parcours de 4 km, ce qui permettra de voir les cyclistes plus souvent. «Ça devrait prendre moins de 15 minutes aux cyclistes pour faire un tour. Ça va être très spectaculaire. Ce n'est pas tous les ans qu'il est possible de voir la crème du cycliste canadien», assure Demers. C'est donc 600 cyclistes qui sont attendus lors de ce week-end, dont 150 athlètes proviennent des autres provinces. On espère attirer 5000 spectateurs.

Fête du vélo

Le club Vélo2max a décidé d'en profiter pour faire une fête du vélo. Les activités vont commencer le mercredi avec un critérium de vélo de route au centre-ville de Saint-Félicien. Le lendemain, à Tobo-Ski, une course par élimination est au programme. Le vendredi, il sera possible d'essayer des BMX sur la «pump track» située près de la polyvalente.

Saint-Félicien veut confirmer sa notoriété dans le domaine du vélo de montagne. D'ailleurs, le centre recevra l'an prochain une tranche de la Coupe Canada. Et comme elle aura lieu une semaine avant une Coupe du monde au Mont-Sainte-Anne, des coureurs internationaux pourraient venir à Saint-Félicien.

Par ailleurs, l'association des concessionnaires Chrysler du Québec a annoncé son partenariat avec l'événement. En s'impliquant avec une aide financière de 15 000$, la compagnie veut associer la marque Jeep avec les courses de vélo de montagne au Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer