Ferland-et-Boilleau honore Samuel Girard

Une affiche de Samuel Girard sera maintenant à... (Courtoisie)

Agrandir

Une affiche de Samuel Girard sera maintenant à l'entrée de la municipalité de Ferland-et-Boilleau.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après Mariane Saint-Gelais et Valérie Maltais, c'était au tour de Samuel Girard d'être honoré par sa municipalité natale. Le patineur courte piste aura son affiche en plein coeur du village de Ferland-et-Boilleau.

De passage dans la région pour une visite éclair, Samuel Girard a également reçu une bourse de 500$ de la Coopérative forestière de Ferland-et-Boilleau. L'affiche prendra place au parc des Retrouvailles, érigé sur le site de l'ancien édifice municipal. La surprise ne lui avait pas été dévoilée avant l'annonce, ce qui lui a fait chaud au coeur.

«Mes parents m'avaient parlé un peu que je devais me présenter chez moi pour recevoir quelque chose, mais ne m'avaient pas dit c'était quoi, raconte le patineur de 18 ans. C'est le fun d'avoir un honneur de sa place. Marianne l'a eu de Saint-Félicien et Valérie de La Baie et c'est mon tour. L'affiche est super belle et ça va être bien affiché dans le village. Je suis vraiment content.»

Retour au travail

Après une pause de quelques semaines à la suite des Championnats du monde juniors au Japon puis ceux seniors, en Russie, Samuel Girard est déjà de retour au boulot, afin de se préparer pour la prochaine saison. Il retournera à Montréal dès aujourd'hui afin de poursuivre son entraînement, lui qui a recommencé à patiner la semaine dernière. Les entraînements officiels de l'équipe canadienne à l'aréna Maurice-Richard reprendront à la mi-juin. «Après les deux Championnats du monde, j'ai pris deux semaines au Mexique pour m'évader et profiter du soleil. J'ai pris mes vacances, c'est le seul moment qu'on a de saison morte. Il va me rester une petite semaine cet été en juillet», explique Samuel Girard qui compte bien revenir à ce moment dans la région à ce moment et profiter de la nature.

L'athlète de Ferland-et-Boilleau sait que la situation sera bien différente l'an prochain. L'an dernier, il a causé la surprise pour se tailler une place sur l'équipe nationale A. Cette fois, il devra la défendre.

«Je ne suis pas seul. Même si j'ai eu une bonne saison, il n'y a rien d'assuré. Tous les autres gars qui sont là sont forts et en forme. Il faudra que je sois prêt et autant en forme sinon plus», annonce-t-il avant d'immédiatement préciser: «il faut que je sois plus en forme.»

En plus de l'activité dans son village natal, Samuel Girard participait à une soirée-conférence, hier soir, au centre Georges-Vézina sur la vie d'athlète organisée par la Fédération de patinage de vitesse du Québec. Il était accompagné pour l'occasion de son coéquipier Guillaume Bastille et du patineur de vitesse longue piste Laurent Dubreuil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer