Junior AA

Les Sabres de retour à Roberval

Le maire de Roberval, Guy Larouche, l'entraîneur Jayson... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

Le maire de Roberval, Guy Larouche, l'entraîneur Jayson Lajeunesse et le président de la Ligue de hockey junior midget Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marcel Maltais, ont confirmé hier la création de l'équipe les Sabres de Roberval junior AA.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Projets de rénovation et modernisation du centre sportif, animation pendant les parties, un fonds de 100 000$ pour lancer la saison. Le maire de Roberval voit grand avec l'achat d'une franchise junior AA. La défunte équipe des Royals de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix deviendra les Sabres de Roberval, a confirmé Guy Larouche, dans une conférence tenue hier matin au centre sportif Benoît Lévesque.

Ça faisait 30 ans qu'on n'avait plus d'équipe. Roberval, les gens s'en souviendront, a été membre de la ligue junior B et à cette même époque, les Sabres avaient connu quelques années victorieuses. Qu'on ait à nouveau une équipe de haut calibre, c'était important pour Roberval. On veut que les citoyens viennent voir un spectacle de hockey. On veut de la musique, la mascotte. On veut faire un happening. C'est un atout pour dynamiser le milieu. Et ce n'est pas vrai que Jonquière va remporter 30 victoires de suite cette année», a lancé M. Larouche, en faisant référence à la dernière saison des Marquis de Jonquière, qui ont tout raflé dans le circuit régional junior AA.

Le maire de Roberval fonde d'ailleurs de grands espoirs sur l'entraîneur des Sabres, Jayson Lajeunesse, qui vient de quitter les Hurricanes bantam CC de Mashteuiatsh pour relever ce nouveau défi. «J'étais rendu là dans ma carrière de coaching. Ça faisait 10 ans que j'entraînais au hockey, au midget à Québec, et ici, pee-wee et bantam. Et le junior AA, je suis prêt pour ça», a commenté l'entraîneur.

100 000$

Le budget de fonctionnement d'une équipe de ce calibre frôle normalement les 50 000$. Pour obtenir la franchise, la ville de Roberval a déboursé 1000$ et elle fournira gratuitement le temps de glace, ce qui représente une aide de 10 000$. Des commanditaires ont déjà accepté de s'associer à la nouvelle équipe. Mais le maire de Roberval tenait à démarrer la prochaine saison avec un fonds de 100 000$, déniché par une campagne de financement qui a pris son envol hier.

«L'argent, c'est le nerf de la guerre. On veut une équipe sans souci financier. On débute en mettant en vente des billets de saison. Notre objectif est de 15 000$. Il y aura d'autres activités et méthodes de financement pour atteindre les 100 000$», a annoncé le maire.

Ce dernier a également confirmé l'intention de la municipalité de mettre aux normes le système de réfrigération. Un projet de 1,5 million$ qui devrait être réalisé pour l'an prochain.

«On est en attente du prochain programme pour faire une demande de subvention pour rendre conforme notre système de réfrigération. Ça devrait sortir en juin ou juillet et on sera les premiers à déposer. Ça, c'est la première étape. Mais c'est certain qu'on veut rafraîchir le centre sportif. On a déjà une idée de combien ça va coûter, de ce qu'on veut faire. Mais ça sera dans les années à venir», a laissé tomber le maire, ajoutant que ces travaux souhaités frisent les 5 millions$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer