Champion canadien et nord-américain de snowboardcross

Baptiste Brochu fait coup double

Le Baieriverain Baptiste Brochu a été couronné champion... ((Courtoisie))

Agrandir

Le Baieriverain Baptiste Brochu a été couronné champion du circuit Nor-Am et champion canadien, hier, à l'issue de la finale tenue à Big White en Colombie-Britannique. Il est ici entouré de l'Américain Roger Carver (2e) et de l'Australien Adam Dickson (3e).

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

Le Baieriverain Baptiste Brochu ne pouvait rêver d'un meilleur scénario pour couronner une première saison en Coupe du monde de snowboardcross. Le planchiste de 20 ans a en effet fait coup double, hier, sur le parcours de Big White, en Colombie-Britannique, où il a été à la fois couronné champion canadien et champion du circuit Nor-Am.

En entrevue téléphonique, le jeune homme savourait pleinement cette victoire mémorable. «C'était à la fois le Championnat canadien et la finale Nor-Am. J'étais premier au classement du circuit Nor-Am, mais il y avait l'Américain Roger Carver qui bataillait aussi pour le titre et qui était aussi en finale», raconte Brochu qui était le seul Canadien sur les rangs pour la course décisive de la journée.

Bien qu'il a eu affaire à très forte partie, le jeune homme ne s'est pas laissé intimider par ses redoutables adversaires, soit les Américains Roger Carver et Jonathan Cheever, ainsi que l'Australien Josh Miller. L'enjeu était de taille, car si Carver avait gagné l'épreuve et que Baptiste finissait 4e, le titre Nor-Am serait allé à l'Américain.

Confiant

«J'étais confiant avant le début de la course. De plus, comme ça n'avait pas été comme je voulais la semaine dernière au Colorado (6e), je voulais vraiment la gagner», raconte celui qui a passé haut la main les qualifications (32 premiers) ainsi que les rondes éliminatoires (huitièmes de finale, etc.).

«Ça faisait vraiment longtemps qu'un Canadien n'avait pas gagné cette finale. Comme c'est aussi la finale Nor-Am, il y a toujours des athlètes d'un peu partout», souligne le planchiste qui a brillé malgré un poignet dans le plâtre, résultat d'une chute lors d'une étape de la Coupe du monde en Suisse.

D'ailleurs, ces nouvelles couronnes s'avéreront avantageuses pour le Baieriverain, lorsqu'il amorcera la prochaine saison en Coupe du monde. «Ça garantit ma place sur l'équipe nationale - A ou B, je ne le sais pas -, mais surtout, ce qui est important, c'est que j'aurais ma place pour toutes les étapes de la Coupe du monde l'an prochain, précise-t-il. C'est un gros plus pour moi parce que je n'aurai pas à me stresser à faire les qualifications avec les autres Canadiens sur le circuit.»

Progression

Parlant de Coupe du monde, la compétition d'hier était du même calibre, puisque tous les membres de l'équipe canadienne, dont Kevin Hill, médaillé d'or aux X Games, et Chris Robanske, médaillé d'or dans la finale de la Coupe du monde, étaient de la partie, en plus de plusieurs gros riders américains.

La talentueuse recrue peut se targuer d'avoir connu une belle progression depuis ses débuts sur le circuit Nor-Am. À sa première saison, il avait fini 12e, puis 7el'an dernier, et cette fois-ci, il remporte les grands honneurs.

En prime, le jeune champion a été couronné devant son père Alain, qui était allé le rejoindre en Colombie-Britannique pour l'occasion. Le paternel, qui ne ménage pas les efforts pour soutenir fiston, peut donc célébrer la consécration de Baptiste à ses côtés. Le duo profitera d'ailleurs des magnifiques conditions qui prévalent sur ce site jusqu'au 8 avril avant de rentrer au Saguenay pour prendre un repos bien mérité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer