Brûleurs de loups de Grenoble

Richard Martel congédié

L'ancien entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, Richard Martel,... ((Photo Fabien Baldino, Brûleurs de loups))

Agrandir

L'ancien entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, Richard Martel, a été congédié par les Brûleurs de loups de Grenoble en plein coeur des éliminatoires de la ligue Magnus.

(Photo Fabien Baldino, Brûleurs de loups)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

L'ancien entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, Richard Martel, a été congédié par les Brûleurs de loups de Grenoble en plein coeur des éliminatoires de la ligue Magnus. Il serait tenu responsable par la direction de l'équipe française d'avoir commandé un assaut sur le gardien adverse, Henri-Corentin Buysse, à la toute fin du quatrième match de la série quart de finale opposant son équipe aux Ducs de Dijon.

Richard Martel aurait envoyé Quentin Scolari, un joueur de niveau junior, frapper le gardien adverse avec 33 secondes à faire à la rencontre disputée mercredi. Pas moins de 105 minutes de pénalités ont été décernées dans la foulée de ce geste, survenu alors que le jeu se déroulait en zone neutre.

Par ailleurs, cinq joueurs ont reçu des pénalités de rudesse excessive dans l'escalade de violence qui a suivi l'assaut, dont le défenseur des Ducs Olivier Dame-Malka, qui a joué dans la LHJMQ avec les Screaming Eagles de Cape Breton, le Titan d'Acadie-Bathurst et les MAINEiacs de Lewiston.

Selon diverses informations, Quentin Scolari risque une suspension qui pourrait se compter non pas en matchs, mais en années. De plus, le gardien aurait subi une commotion cérébrale.

Hier, Henri-Corenti Buysse a d'ailleurs applaudi la décision de congédier Richard Martel, sur Twitter. «Bravo @bruleursdeloups beau geste #findudébat», a-t-il écrit.

Selon un média français, la présidente des Brûleurs de loups, Stéphanie Carrel-Magnan, s'est entretenue avec Richard Martel et son adjoint Jean-François Dufour jeudi, afin de trouver une solution à cette situation de crise. Stéphanie Carrel-Magnan et Richard Martel ont alors décidé, «d'un commun accord», de mettre un terme à leur collaboration.

L'entraîneur adjoint, qui a dirigé l'équipe durant trois saisons avant l'arrivée de Richard Martel, prend le relais pour la suite du parcours éliminatoire des Brûleurs de loups.

Excuses

Enfin, les joueurs des Brûleurs de loups se seraient rendus dans le vestiaire des Ducs après la rencontre de mercredi pour faire part de leurs excuses à leurs adversaires. Ils auraient ensuite appris le congédiement de Martel jeudi, en soirée. Le jeune joueur, Quentin Scolari, aurait d'ailleurs commis l'assaut contre son gré.

Richard Martel, qui a été à la barre des Saguenéens pendant huit saisons, avait été embauché par Grenoble en avril 2014 après deux ans à la barre du Visby Roma en Suède.

Champions de la saison régulière, les Brûleurs de loups avaient pris une avance de deux victoires à zéro dans cette série de quarts de finale, en vertu de victoire de 3 à 2 et de 2 à 1. Toutefois, les Ducs de Dijon ont remporté les duels suivants, par la marque de 3 à 1 et 6 à 1, pour égaler les chances dans la série. L'ultime rencontre aura lieu samedi. (Avec Dave Ainsley)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer