De retour dans le Circuit Godin

Bob Desjardins reprend du service

L'entraîneur Bob Desjardins reprendra du service dans la... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'entraîneur Bob Desjardins reprendra du service dans la Ligue nord-américaine de hockey derrière le banc des River Kings de Cornwall. Il donnera même un coup de main au DG Rick Lalonde pour la période de transactions qui prend fin le 20 janvier.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) L'entraîneur Bob Desjardins ne sera pas resté longtemps inactif dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Hier, celui qui vient tout récemment de couper les liens avec le Cool FM de Saint-Georges, a confirmé qu'il effectue un retour derrière le banc de... Cornwall.

Le Jonquiérois d'adoption vient en effet d'être engagé comme entraîneur-chef des River Kings de Cornwall après le congédiement du joueur-entraîneur et ancien Marquis de Jonquière, Olivier Fillion. Pour Bob Desjardins, il s'agit aussi d'un retour aux sources, lui qui avait oeuvré quelques semaines pour Cornwall en août et septembre 2013, mais depuis, l'organisation a changé de main.

Rappelons que le 9 janvier dernier, Bob Desjardins confirmait avoir fait l'objet d'un congédiement déguisé après avoir été relégué au rôle d'adjoint avec l'embauche d'Éric Dandenault qui a finalement abouti à la barre de l'équipe beauceronne.

Le coloré entraîneur avoue qu'il «avait en quelque sorte fait une croix là-dessus pour cette année», mais il est fort heureux de reprendre le collier à Cornwall. Depuis son départ de Saint-Georges, trois équipes l'ont approché pour connaître ses intentions. «Mais avec Cornwall, je vais avoir carte blanche et c'est ce qui a fait pencher la balance en leur faveur», explique celui qui assistait au tournoi provincial pee-wee de Jonquière hier après-midi.

En plus de son travail d'entraîneur-chef, Desjardins mettra sa vaste expérience et ses contacts au service du DG Rick Lalonde. «Je vais lui donner un coup de main pour la période de transactions qui finit le 20 janvier. J'ai déjà commencé à parler avec quelques DG aujourd'hui et j'ai reçu des félicitations. Mes anciens joueurs (à Saint-Georges) m'ont envoyé un mot pour me dire qu'ils étaient bien contents pour moi», mentionne-t-il, heureux de relever un nouveau défi.

Car c'est un bon challenge qui attend le nouveau pilote des River Kings, lesquels occupent le dernier rang du classement (9V, 17D, 2DP) avec seulement 11 matchs à disputer au calendrier régulier. «Mon défi sera de créer quelque chose de positif dans une courte période de temps. Je connais pas mal tous les gars qui sont là. C'est une jeune équipe et je veux essayer de recréer ce que j'avais fait à Saint-Georges pour amener le plaisir et l'énergie (au sein de l'équipe). C'est un petit défi qui s'offre à moi et ça ne change rien avec mon emploi du temps ici», assure celui qui rencontrera officiellement ses joueurs samedi, peu avant le match contre Trois-Rivières au centre civique Ed Lumley.

De fait, Desjardins reprendra son horaire fort occupé, puisqu'en plus de la formation ontarienne, il continuera d'oeuvrer au programme sport-études hockey de la Polyvalente Arvida, en plus de superviser les Marquis de Jonquière junior AA et l'équipe féminine de hockey régionale qui participera aux Jeux du Québec en mars.

En passant, les Marquis accueilleront les River Kings au Palais des sports le 30 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer