Roger Tremblay président d'honneur

Un trophée pour la 51e édition du Tournoi pee-wee de Jonquière

La mascotte du Tournoi provincial de hockey pee-wee... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

La mascotte du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière, Hockey-Doo, et le président de la 51e édition, Marc-André Goudreault, ont présenté hier le trophée qui sera remis aux équipes championnes.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Jonquière) Les organisateurs du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière ont pigé dans un autre sport pour la présidence d'honneur de la 51e édition. Ils ont opté pour le directeur technique du Club judokas Jonquière, Roger Tremblay, qui a accepté l'invitation sans hésiter.

Lors d'une conférence de presse pour présenter les détails du tournoi qui s'étalera du 12 au 18 janvier au Palais des sports et au Foyer des Loisirs, le président de l'événement, Marc-André Goudreault, a rappelé la longue feuille de route de Roger Tremblay qui a fondé le club de judo jonquiérois qui célèbrera son 40e anniversaire en 2015. Roger Tremblay a joué au hockey quelques années, mais a été forcé d'arrêter pour se concentrer uniquement au judo, sport dans lequel il est devenu une figure importante.

«C'est un beau petit clin d'oeil qu'ils me font», a souligné le président d'honneur qui sera impliqué dans le tournoi, lui qui a participé en décembre à une réunion du comité organisateur. «Le sport c'est mon domaine. Pour les jeunes, c'est encore plus important. Le sport et la discipline, ça permet d'en faire des meilleures personnes une fois adultes», a rappelé le retraité de l'enseignement lors de son intervention qui s'est dit surpris d'avoir été approché.

Un trophée aux champions

Pour la première fois, des trophées seront remis aux différentes équipes championnes dans toutes les catégories, A, B, CC, BB et AA. Auparavant, les champions recevaient une bannière. Ils pourront dorénavant faire le tour de la patinoire en soulevant fièrement le trophée TGR, confectionné par l'entreprise régionale Signarama Gravy-Let. «Il manquait une coupe, soutient Marc-André Goudreault.

«Ça va être le fun pour les jeunes de festoyer avec le trophée. Avant, ils avaient la banderolle, mais il manquait quelque chose», reprend le président qui ajoute que le trophée sera exposé en permanence au Palais des sports.

Le tournoi enregistre une baisse d'une douzaine d'équipes par rapport à l'an dernier qui avait battu des records avec 60 équipes. Pour la 50e édition, le budget avait pratiquement doublé et est revenu à la normale cette année à un peu plus de 150 000$. Les organisateurs prévoient dégager un léger surplus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer