Judo

Stéfanie Tremblay partage sa passion

Stéfanie Tremblay partage sa passion du judo avec... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Stéfanie Tremblay partage sa passion du judo avec la jeunesse régionale, cette semaine. Elle a entamé, hier, une série de conférences dans 13 écoles primaires et secondaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

(Chicoutimi) Stéfanie Tremblay partage sa passion du judo avec la jeunesse régionale, cette semaine. Elle a entamé, hier, une série de conférences dans 13 écoles primaires et secondaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le passage de la judoka dans sa région natale s'inscrit à l'intérieur du programme «Jouez gagnant!» du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. Celui-ci a pour but de faire la promotion des valeurs et des bienfaits du sport et de l'activité physique.

Pendant ses conférences, la Chicoutimenne trace un résumé de sa carrière, rappelle une bonne partie des pays qu'elle a visités grâce au judo, offre une petite démonstration et remet quelques petits souvenirs à ses interlocuteurs. Elle s'assure surtout de livrer un message bien précis aux jeunes.

«J'aime bien donner des conférences, a raconté la judoka, lundi, à la conclusion de son passage à l'école Antoine de Saint-Exupéry de l'arrondissement Chicoutimi. Je rappelle surtout aux jeunes de faire ce qu'ils aiment et de ne pas avoir peur d'avoir des rêves. Je les invite à trouver le sport que les passionne. Une fois qu'on a trouvé le sport qui nous passionne, tous les efforts en vaudront la peine.»

L'athlète de 24 ans se passionne pour le judo depuis 14 ans. Après avoir fait partie des clubs de Chicoutimi et Jonquière, elle a déménagé ses pénates à Montréal en 2009 afin de poursuivre sa progression au Centre national d'entraînement.

Étudiante en Thérapie du sport à l'Université Concordia, Stéfanie Tremblay fait partie de l'élite du judo depuis déjà quelques années. Championne canadienne en titre des moins de 57 kilos, elle a notamment gagné une étape de la Coupe du monde présentée au Chili, en 2014. Son palmarès pour la présente année inclut aussi une cinquième place au Grand Prix de judo d'Astana, au Kazakhstan, et une troisième position à l'Open de Belgique.

La judoka reprendra la compétition dans quelques semaines. Elle quittera le pays à la fin de novembre, en prévision d'un Grand Prix en Corée et un Grand Chelem au Japon.

Pour celle qui est toujours affiliée au club de Jonquière, chaque compétition aura son importance au cours des deux prochaines saisons. En mai dernier, elle a entamé le long processus qui mènera à la sélection des judokas canadiens qui participeront aux Jeux olympiques de 2016, à Rio de Janeiro. Pour y arriver, elle devra être classée numéro 1 au Canada et faire partie des 14 premières au monde dans sa catégorie. Elle occupe présentement le 27e rang au niveau international, mais chaque pays ne pourra déléguer plus d'un athlète par catégorie aux Jeux olympiques.

«Tous les tournois serviront à amasser des points pour la qualification olympique, précise Stéfanie Tremblay, qui s'arrêtera aussi aux clubs de judo d'Alma, Laterrière et Jonquière, mardi, mercredi et jeudi en soirée. Le processus a débuté en mai 2014 et il se terminera en mai 2016. Chaque compétition sera donc très importante. Mon objectif est vraiment de participer aux Jeux olympiques de 2016. Dans la prochaine année, les grosses compétitions où je souhaite vraiment bien faire sont les Championnats panaméricains, qui donneront pas mal de points, et évidemment les Championnats du monde.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer