Première édition du Trail du Saguenay

Les jeunes et les familles courtisés

Yvon Blackburn (Atmosphère/Sports Experts Place du Royaume), Nathalie... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Yvon Blackburn (Atmosphère/Sports Experts Place du Royaume), Nathalie Lajoie (ambassadrice du Trail du Saguenay) et Jean Fortier (Horizon 5) espèrent accueillir des centaines de coureurs, dont plusieurs familles, le dimanche 5 octobre, à l'occasion de la première édition du Trail du Saguenay au parc Rivière-du-Moulin.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) La première édition du Trail du Saguenay courtisera les jeunes et ceux qui veulent s'initier à cette discipline, le dimanche 5 octobre, dans les sentiers du parc Rivière-du-Moulin.

Les organisateurs ont porté une attention particulière aux jeunes de 12 ans et moins et aux familles. Ainsi, en plus de leur proposer un parcours accessible d'un kilomètre, des médailles seront remises aux jeunes et des jeux gonflables seront installés sur le site pour qu'ils puissent s'amuser si leurs parents décident de prendre part à leur propre course. Car les participants auront également le choix entre des parcours de 5 et de 10 km.

Organisé par Horizon 5, l'événement s'inscrit dans la série de courses de trail «Vert le raid» qui propose déjà 9 rendez-vous. «On a développé une expertise dans la course en sentier. L'idée est de présenter une course de trail est venue parce qu'il y a beaucoup de coureurs au Saguenay et que nous avons voulu les initier à cette discipline», a indiqué Jean Fortier, président de Horizon 5 et directeur de la série. «C'est vraiment une belle discipline et le parcours est fait en conséquence. Le parcours commence en poussière de pierre pour se terminer en sentier. L'important, pour nous, c'est que ça devienne technique, tout en restant accessible.»

«Ça se veut très familial. Les jeunes pourront s'échauffer avant la course avec la Clinique du coureur. On veut rendre ça le fun pour qu'il y ait des sourires à la fin de la course, ajoute Jean Fortier. On aménage un site de course conçu pour la famille et pour les gens qui n'ont jamais fait ce type de course. Notre encadrement fait aussi que ce sera très sécuritaire.»

Frédéric Munger et Pascal Morin, qui sont bien connus dans le milieu sportif régional, ont aidé à préparer cet événement.

Déjà une centaine de personnes se sont inscrites en ligne sur le site «www.vertleraid.com/» sous l'onglet Trail du Saguenay. «On espère le doubler, sinon tripler ce nombre. On veut vraiment rassembler le plus de gens possible», souligne Jean Fortier, en confirmant qu'il sera possible de s'inscrire sur place. Il s'attend à ce que la majorité des inscrits proviennent de la région, dans une proportion de 80-20. La boucle de 5 km ne fait pas partie des secteurs les plus achalandés du parc. «C'est un petit sentier utilisé pour la raquette l'hiver qui comporte beaucoup de montées et de descentes avec des roches et racines. Ça représente très bien ce qu'est le trail au Québec», ajoute le président de Horizon 5.

Ce dernier s'est également dit ouvert à un une éventuelle association avec le circuit régional de course à pied pour la présentation d'événements.

Partenariat de cinq ans

Associé à l'événement, les dirigeants de la boutique Atmosphère/Sports Experts de Place du Royaume ont ratifié une entente de cinq ans avec les responsables de Parc Rivière-du-Moulin. Copropriétaire de l'entreprise, Yvon Blackburn explique que ce partenariat est appelé à prendre de l'ampleur. «Nous avons déjà fait une activité de kayak en juillet. Nous avons la course en sentier le 5 octobre et nous projetons de tenir une course de ski de fond et éventuellement, une course de vélo», mentionne M. Blackburn.

Pour MM. Blackburn et Fortier, cette première édition propose de courtes distances... pour l'instant. Les projets de développement de sentiers jusqu'à la rivière Saguenay pourraient changer la donne. «Peut-être qu'avec les développements prévus dans le parc, nous serons en mesure dans deux ans, de faire une bonne course élite, un 15-20 kilomètres de sentiers, ce qui va attirer plus de monde. [Pour la première), on ne voulait pas commencer trop gros», souligne Yvon Blackburn.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer