Tournoi provincial atome de Chicoutimi

Deux blocs distincts pour la 21e édition

Le président du tournoi, Jean-François Savard et son... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le président du tournoi, Jean-François Savard et son vice-président, Hugues Rochette-Bédard, entourent le président d'honneur de la 21e édition, Sylvain Saint-Pierre.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partager

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) La 21e édition du Tournoi provincial atome de Chicoutimi se déroulera sous une formule légèrement différente, du 3 au 13 janvier, l'organisation ayant décidé de diviser l'événement en deux blocs distincts.

Ainsi, les 34 équipes du hockey simple lettre seront en action durant le premier week-end (3 au 6 janvier), tandis que les 26 du double lettre s'affronteront durant le deuxième bloc d'activités (11 au 13 janvier). Au total, 60 équipes sont inscrites, dont 29 de l'extérieur.

En conférence de presse, le président de l'organisation, Jean-François Savard, a expliqué que cette nouvelle formule permettra d'offrir un meilleur challenge, tant pour les équipes d'ici que d'ailleurs, tout en respectant le souhait des équipes extérieures de se présenter le vendredi.

«Si on avait regroupé toutes les équipes de l'extérieur la même fin de semaine (simple lettre et double lettre), les équipes de la région se seraient affrontées entre elles et celles de l'extérieur auraient fait de même. Cette fois-ci, la première fin de semaine sera réservée aux équipes simple lettre. Les équipes de l'extérieur pourront arriver le vendredi et les équipes de la région pourront les affronter. Ça offrira un meilleur challenge», explique Jean-François Savard.

«Et par expérience, c'est rare que le simple lettre et le double lettre se mélangent. Les gens du double lettre restent rarement pour assister au match de simple lettre. (Avec la nouvelle formule), tout est centralisé. Ce sera classe par classe. Il y aura plus de vie dans l'aréna et ce sera plus intéressant pour les entraîneurs qui pourront regarder jouer les autres clubs.»

Pour le reste, la recette reste la même, soit du plaisir, de l'animation, des surprises pour les jeunes hockeyeurs, et bien sûr, la diffusion des matchs en cours sur le web afin de permettre à bien des proches de voir leur jeune en action malgré la distance.

Cette année, la présidence d'honneur sera assumée par Sylvain Saint-Pierre, propriétaire du Cora déjeuners de Chicoutimi. Ce dernier trouve important que des gens d'affaires s'impliquent auprès des jeunes. Pour lui, c'est aussi une façon de redonner à un sport qu'il pratique encore régulièrement. Il est également heureux de s'associer avec l'organisation du tournoi, «des gens qui possèdent de belles valeurs».

À lire dans la version papier du Quotidien//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer