Victoire de 6-5 en fusillade

Les Élites coriaces

Simon-Claude Blackburn a fait 3-3 en début de... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Simon-Claude Blackburn a fait 3-3 en début de troisième période lorsqu'il a récupéré le retour de lancer de Félix Landry.

(Photo Rocket Lavoie)

Partager

Sur le même thème

(Jonquière) Pour la première fois de la saison, les Élites de Jonquière ont remporté deux matchs de suite. Très coriaces, ils sont revenus de l'arrière à quatre occasions samedi face aux Albatros du Collège Notre-Dame au Palais des sports pour finalement se sauver avec la victoire en fusillade.

Pendant toute la rencontre un peu folle, les deux formations ont joué au jeu du chat et de la souris. Chaque fois que les visiteurs prenaient les devants, quelques minutes plus tard, les Jonquérois créaient l'égalité. Les Albatros ont mené une seule fois par plus d'un but, 2-0 à mi-chemin en première.

L'entraîneur-chef des Élites Dany Fortin se réjouissait particulièrement que ses protégés ont finalement réussi à resserrer le jeu. Pour la première fois en six rencontres, les Jonquiérois n'ont pas été déclassés au chapitre des tirs, mais ont également dominé 32-31.

«On a donné cinq buts, mais on a beaucoup mieux joué défensivement», a noté Dany Fortin, qui précisait que deux buts des Albatros avaient été marqués en supériorité numérique.

«Ce n'est pas encore parfait. Il reste encore du chemin à faire, mais c'était une meilleure équipe des Élites aujourd'hui, surtout au niveau de l'intensité.»

Malgré la victoire, les régionaux se retrouvent à égalité au dernier rang de la Ligue de développement midget AAA. Le classement est extrêmement serré et les élites ne sont qu'à cinq points des Commandeurs de Lévis et du deuxième rang de la division avec un match de plus à disputer. «On est rendus à la moitié de la saison. Si on veut faire les séries, on va devoir coller les victoires, estime Dany Fortin. On va déjà être en séries d'ici la fin du calendrier régulier.»

«On ne joue pas avec le pointage. On veut que les gars donnent leur maximum à chaque présence et quand ils s'en viennent au banc, il faut que le plus important devienne la prochaine présence», a-t-il ajouté.

Laissé dans les estrades pour des raisons internes, Simon-Claude Blackburn a disputé un excellent match, étant nommé la première étoile. Dany Fortin se dit très satisfait particulièrement de son attitude depuis sa pause d'une rencontre. «C'est un vétéran sur qui on compte. Il a saisi le message et semble parti sur le bon pied. C'est le genre de leaders qui vont nous amener dans les séries»

À lire dans la version papier du Progrès-Dimanche//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer