Finale du 1000m

Marianne Saint-Gelais survole l'ovale de glace

Déjà la coqueluche de la région depuis son... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Déjà la coqueluche de la région depuis son doublé d'argent aux Jeux olympiques de Vancouver 2010, Marianne Saint-Gelais a prouvé dimanche que les autres pays aussi devront l'avoir à l'oeil sur 1000m!

(Photo Michel Tremblay)

JOHANNE SAINT-PIERRE
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Déjà la coqueluche de la région depuis son doublé d'argent aux Jeux olympiques de Vancouver 2010, Marianne Saint-Gelais a prouvé hier que les autres pays aussi devront l'avoir à l'oeil sur 1000m!

Dans une ambiance électrisante, la comète blonde a fait honneur à sa famille et à toute la région, en survolant l'ovale de glace en finale du 1000m pour savourer sa 2e médaille d'or du week-end devant une foule en délire. La pétillante athlète a manifesté sa joie dès qu'elle a franchi le fil d'arrivée devant la Britannique Elise Christie et la Coréenne Ha-Ri Cho, championne du monde en titre de cette distance.

D'ailleurs, la finale du 1000m avait une saveur particulière puisque Marie-Ève Drolet était aussi de la partie. Malheureusement, la Laterroise s'est retrouvée coincée à l'arrière et a conclu à quelques poussières de seconde du podium.

Médaillée d'or sur 500m la veille, la Félicinoise ne s'était pas fixé d'objectif pour le 1000m, où elle dit être en apprentissage. Cela dit, l'explosive patineuse a toujours essayé de se placer en tête à chaque course. Elle a remporté toutes les courses, sauf la demi-finale où elle a terminé 2e. Malgré cette victoire convaincante, elle ne tient rien pour acquis. «C'est dur de croire que je suis parmi les meilleures au monde, J'ai toujours tendance à dire que les Coréennes ou les Chinoises n'étaient pas en forme. Je me garde une réserve, surtout avec ce qui s'est passé au championnat du monde: je me pensais la meilleure et j'ai fini 10e. C'est important de se dire que ça s'est bien passé, mais que ce n'est qu'une étape sur six», a commenté la volubile championne qui a offert tout un cadeau de fête pour les 60 ans de son parrain, Marcel Saint-Gelais.

Plus de détails dans votre Quotidien de lundi//

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer