Antoine Bouchard vite éliminé

Antoine Bouchard a perdu au deuxième tour contre... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Antoine Bouchard a perdu au deuxième tour contre le Français Kilian Le Bloutch, 60e au monde.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La journée d'Antoine Bouchard a été plus courte que prévu, mardi, aux Championnats du monde de judo, à Budapest, en Hongrie. Le Jonquiérois s'est fait montrer la sortie dès le deuxième tour par le Français Kilian Le Bloutch, 60e au monde. Il devra rapidement mettre la déception derrière lui, alors qu'il a décidé d'effectuer un changement de catégorie avec les yeux maintenant rivés sur les Jeux olympiques de 2020, au Japon.

« J'aurais aimé que la journée soit plus longue », a exprimé Bouchard au réseau Sportcom qui était classé au 33e rang dans la division des moins de 66 kilos.

Les points de pénalité ont fait la différence dans le duel qui a nécessité la prolongation. Bouchard en a reçu deux contre un seul pour son adversaire qui a finalement été éliminé au tour suivant. « C'était un combat à ma portée. Je n'ai pas été assez agressif malheureusement », d'analyser le Jonquiérois qui connaissait bien Le Bloutch qu'il affronte régulièrement à l'entraînement. 

« Sa force est de faire des combats en prolongation. Je savais que ça allait durer très longtemps si je ne réussissais pas à le projeter, d'expliquer Antoine Bouchard. Sa condition physique était quasi impeccable et la mienne était relativement bonne. Je n'ai pas essayé de provoquer des choses plus le combat avançait, tandis que lui s'en est tenu à sa stratégie habituelle et ç'a fonctionné. »

D'entrée de jeu, Bouchard s'était rapidement débarrassé du Chinois Yuk Ting Lee. « Ça m'a permis de me mettre dans le bain de la compétition et j'ai pu le marquer deux fois après quelques ajustements », de laisser savoir le judoka régional.

Changement de poids

Dans les prochaines semaines, Antoine Bouchard passera de la division des 66 kg à celle des 73 kilos. Il avait de la difficulté depuis quelque temps à se conformer aux restrictions de poids. « Avec mes entraîneurs, nous avons discuté et décidé de monter de catégorie de poids. Pour la suite de mon développement, c'est le plus logique », d'expliquer le Jonquiérois qui a dû prendre une décision rapide. 

« C'était le dilemme, est-ce que je tente ma chance de continuer comme ça jusqu'en 2020 où je fais le changement tout de suite ? a-t-il noté. C'est un peu la dernière chance. Dans quatre ou cinq mois, il aurait été un peu trop tard, ç'a aurait été le point de non-retour. 

« Le judo est un peu moins rapide, mais plus physique dans cette catégorie. J'ai hâte d'aborder ce défi », de confier Antoine Bouchard. 

Une autre athlète de la région, Stéfanie Tremblay, sera en action jeudi, dans la catégorie des moins de 63 kilos.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer