Dynamophilie: trois podiums pour les athlètes d'ici

Yann Tremblay (2e chez les 93 kilos Open),... (Photo courtoisie)

Agrandir

Yann Tremblay (2e chez les 93 kilos Open), Jessica Benedetto (1ère chez les 57 kilos Open) et Jonathan Simard (1er chez les 83 kilos Open) ont vu leurs efforts des derniers mois récompensés au Championnat canadien central tenu à Québec. De plus, Benedetto et Simard ont chacun raflé le titre de meilleur leveur toutes catégories confondues.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que la majorité des gens mettent la pédale douce durant la belle saison, trois athlètes saguenéens en dynamophilie (powerlifting) ont redoublé d'ardeur afin de se présenter fin prêts pour le Championnat canadien central tenu à Québec en fin de semaine dernière. Et ça a payé puisque Jessica Benedetto et Jonathan Simard ont remporté dans leur catégorie respective en plus d'être les meilleurs leveurs de la compétition toutes catégories confondues. Quant à Yann Tremblay, il a pris le 2e rang chez les 93 kilos Open.

À son 3e essai au soulevé de terre,... (Photo courtoisie LVD media) - image 1.0

Agrandir

À son 3e essai au soulevé de terre, Jessica Benedetto a établi un record personnel en levant 182,5 kilos. Ci-haut, elle a soulevé 175 kilos à son 2e essai.

Photo courtoisie LVD media

Pour le trio, il s'agissait d'une première participation à une compétition Québec-Ontario qui a réuni plus de 150 leveurs. « Le central sert de qualificatif ; il faut y participer au moins une fois dans sa carrière pour participer aux Championnats canadiens. Ce qui est le fun, c'est que c'est très relevé comme compétition parce que le Québec et l'Ontario sont les deux provinces qui comptent le plus d'athlètes au pays », explique la Chicoutimienne. De plus, l'entraîneur-chef du club Mofo Élite de Jonquière, Joël Boulianne, avait été chargé d'organiser l'événement en collaboration avec la Fédération québécoise de dynamophilie. Des athlètes du Mofo y ont même oeuvré comme bénévoles.

Pour terminer premiers au classement toutes catégories confondues, Benedetto et Simard ont respectivement réussi des totaux de 432.5 kilos (505.3 formule Wilks) et de 712,5 kilos (478,3 formule Wilks). Dans le cas de Benedetto, elle détient la meilleure formule Wilks (505,3 kilos) au Québec, hommes et femmes confondus, et la 2e meilleure au Canada.

Performances

Évoluant chez les 57 kilos, Jessica Benedetto a établi de nouvelles marques personnelles, pour son total soulevé et pour le soulevé de terre (deadlift). « J'ai fait 6,5 kilos de plus au soulevé de terre que ce que j'avais fait au Championnat canadien, car cet été, j'ai pu consacrer une centaine d'heures de plus à l'entraînement. Ça semble peu 6,5 kilos, mais c'est beaucoup d'heures de travail », souligne celle qui a levé 182,5 kilos. À la flexion de jambes (squat), elle a réussi 147,5 kilos et 104 kilos au développé-couché. Dans ce dernier cas, elle a essayé de battre son record canadien, « mais il me manquait un demi-pouce ».

Également entraîneuse de ses deux coéquipiers, Benedetto n'avait que de bons mots pour ses protégés qui ont chacun livré une belle performance. Jonathan est un jeune père de famille qui a réussi à concilier un niveau d'entraînement élevé et sa famille, souligne son entraîneuse. Premier chez les 83 kilos Open, le Jonquiérois a réussi une flexion de jambes de 260 kilos, un développé-couché de 187,5 kilos et un soulevé de terre de 265 kilos (record personnel) pour un total de 712,5 kilos (478,3 Wilks). Jessica a souligné les efforts déployés par son protégé qui a dû perdre 4 kilos pour faire le poids. « Ce n'est pas sa meilleure performance, car il a fait une diète sévère pour atteindre le poids. Contrairement à la boxe, nous n'avons que deux heures pour refaire nos fluides avant les épreuves. »

« Quant à Yann, il a vraiment fait une belle performance. Il a réussi ses 9 essais et ça lui a donné un total de 672,5 kilos. Il a bataillé jusqu'à la toute fin avec François Gagné, un athlète de Montréal », poursuit Benedetto. Évoluant chez les 93 kilos Open, Tremblay a réussi une flexion de jambe de 250 kilos, un développé-couché de 170 kilos et un soulevé de terre de 252,5 kilos. Le Montréalais a profité du fait qu'il passait après lui pour ajouter 2,5 kilos de plus au poids soulevé par le Jonquiérois et ainsi assurer sa victoire.

Pour l'instant, le trio ne prévoit pas participer aux Championnats provinciaux de novembre. Les Saguenéens réévalueront la situation aussi pour les Championnats canadiens en février à Calgary. Benedetto songe à passer son tour pour se concentrer sur les mondiaux, le seul titre qui manque à son palmarès.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer