Wakeboard: deux activités à Jonquière

Gilles Lessard, Dave Normandin et Jean-Benoit Pineault ont... (Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Gilles Lessard, Dave Normandin et Jean-Benoit Pineault ont organisé l'Ultra Wake Fest 2017 qui aura lieu samedi au Camping Jonquière.

Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les compétitions débutent à 10h. À moins d'orages électriques, elles se tiendront toute la journée. Des bourses totalisant 4000$ seront remises. Animation et prix de présence sont prévus.

«Ce sont les gens de la Fédération de ski nautique et planche Québec qui nous ont demandé de greffer le Championnat provincial à l'Ultra Wake Fest. Au début, on voulait garder ça juste l'Ultra Wake Fest. On a finalement accepté la proposition de la Fédération. On a aussi décidé, de notre côté, de remettre une partie des profits à la fondation pour Benjamin Leclair, qui a subi un accident en wake», expliquent les organisateurs Gilles Lessard et Dave Normandin.

Benjamin Leclair est l'une des vedettes du wake. Depuis sa blessure subie aux États-Unis en 2016, des fonds sont amassés pour lui à travers le monde. Les Saguenéens pourront faire leur part samedi.

Plusieurs gros noms du wake seront présents samedi, dont Pierre-Luc Besner, Will Huot, Xavier Boudreault, Nicolas Leduc et Alex Lavoie, soulignent les organisateurs.

Par ailleurs, les camps de jour sur le site de Traxxion 4, au Camping Jonquière, ont gagné en popularité au cours de l'été. Six semaines ont été dédiées au camp de jour, incluant les deux à venir. Une dizaine de jeunes sont inscrits chaque fois et participent à des ateliers et séances de wake de 8h à 16h pour un coût hebdomadaire de 295$ plus taxes, incluant l'équipement et les instructeurs.

«C'est deux fois plus facile qu'en bateau parce que le système te traîne vers le haut plutôt que vers le bas. Nous sommes allés à Miami et on a acheté le système de communication de Shaun Murray, qui est très très connu dans le milieu. On a un système qui fait en sorte qu'on peut parler avec les athlètes pendant qu'ils sont sur l'eau», explique Dave Normandin.

Les installations situées près de la marina du Camping valent quelque 200 000$, affirment Gilles Lessard et Dave Normandin. «C'est une compagnie que l'on prend plus à coeur qu'à l'heure!» Le site sera ouvert jusqu'au milieu du mois de septembre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer