Vincent Blanchette, golfeur professionnel

Choix de quatrième ronde des Saguenéens en 2010,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Choix de quatrième ronde des Saguenéens en 2010, Vincent Blanchette vise la PGA dans un avenir plus ou moins rapproché.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nom de Vincent Blanchette peut paraître familier dans la tête des amateurs de hockey de la région. Membre des Saguenéens de Chicoutimi pendant une saison en 2010-2011, c'est aujourd'hui avec un bâton de golf dans les mains qu'il fait parler de lui.

Lorsqu'il est arrivé à Chicoutimi, le jeune homme qui a maintenant 24 ans se débrouillait déjà plutôt bien sur les verts. Après une carrière junior majeur qui n'a jamais pris son envol, Blanchette a décidé de se concentrer uniquement sur le golf.

Diplômé de l'Université Gardner-Webb en Caroline du Nord, où il a passé les quatre dernières années pour parfaire son art tout en étudiant en finances, le golfeur vient de faire le saut chez les professionnels sur le circuit Canada Pro Tour.

« À date, je suis à 100 pour cent dans le golf et je n'ai pas d'autre travail », a raconté Vincent Blanchette, rencontré au terme du Tournoi Le Georges, auquel il participait pour une première fois.

« J'ai un bon début de saison et ça se passe super bien, a-t-il poursuivi. J'ai également quelques commanditaires qui m'appuient financièrement. C'était mon but de monter les échelons. Mon début pro a quand même été impressionnant. Lors de mes trois premiers tournois, je faisais partie du groupe final. »

Se débrouillant bien sur des patins, Blanchette a pris la décision de prioriser les crampons lors de sa troisième saison junior majeur, à 19 ans.

« Je me suis retrouvé à Sherbrooke (avec le Phoenix) et je n'ai pas fait l'équipe, a-t-il décrit. Je me suis retrouvé dans le junior AAA et c'est à ce moment que j'ai pris la décision de me concentrer sur le golf et d'aller étudier aux États-Unis. Je ne regrette pas une seconde. »

À un coup de la PGA

Vincent Blanchette a bien failli côtoyer les meilleurs de sa profession la semaine dernière. Lors des qualifications en vue de l'Omnium canadien, il est passé à un coup de se qualifier pour son premier tournoi sur le circuit de la PGA.

« Un coup de moins, je jouais avec les gars de la PGA », a-t-il mis en contexte.

Avant d'atteindre son but ultime, le golfeur vise les qualifications du circuit Web.com, qui auront lieu au printemps prochain.

« Ça qui équivaut à la Ligue américaine de la PGA, a expliqué Blanchette. Éventuellement, je veux monter dans la PGA et je sais que c'est possible. Je ne suis pas très loin. »

Choix de quatrième ronde des Saguenéens en 2010, Vincent Blanchette a joué une seule saison dans l'uniforme bleu et blanc, lors de la saison 2010-2011. Il a marqué deux buts et amassé neuf passes en 68 matchs, avant de disputer trois rencontres avec les Voltigeurs de Drummondville la saison suivante. Après un seul match avec le Phoenix de Sherbrooke en 2012-2013, Blanchette a officiellement accroché ses patins.

Produit des Riverains du Collège Charles-Lemoyne dans le circuit midget AAA, il a notamment connu une saison de 105 points avec le Collège-Français de Longueuil en 2011-2012, dans le junior AAA.

« Je suis bien content d'être de retour au Saguenay, ça me permet de revoir des gens que je connais », a conclu le prometteur athlète, qui va passer le prochain hiver aux États-Unis à s'entraîner.

L'organisateur Jean-François Abraham accompagne l'équipe gagnante du Tournoi... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

L'organisateur Jean-François Abraham accompagne l'équipe gagnante du Tournoi de golf Le Georges, composée de Jonathan Claveau, Guillaume Bélanger (capitaine), Éric Tremblay et Pierre Marquis.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Guillaume Bélanger a exprimé sa joie après le... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.1

Agrandir

Guillaume Bélanger a exprimé sa joie après le coup roulé gagnant, sous le regard approbateur de ses coéquipiers Jonathan Claveau et Pierre Marquis. Éric Tremblay est absent sur la photo, mais il était tout aussi ravi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Un aigle pour conclure le tournoi

La 57e édition du Tournoi de golf Le Georges s'est terminée avec un feu d'artifice, mercredi, au Club de golf de Chicoutimi. Au premier trou de prolongation tenu sur le 18e, le capitaine Guillaume Bélanger a calé le roulé pour réussir un aigle, donnant la victoire à son équipe sous une pluie d'applaudissements.

Bélanger et ses coéquipiers Jonathan Claveau, Éric Tremblay et Pierre Marquis se partagent la coquette bourse de 14 000 $. Claude Dumas, Martin Lachance, Pascal Tremblay et Vincent Labelle ont fini deuxièmes. Ils repartent avec 9000 $. Les deux quatuors avaient terminé les 18 trous réglementaires à -14, d'où la nécessité d'une prolongation. 

Pour la petite histoire, Philippe Marquis et son équipe ont remporté l'édition 2016 du Georges. Son père Pierre vient de remporter l'édition 2017. On peut donc dire que le trophée reste dans la famille. « D'un Marquis à un autre », a même lancé un des participants, proposant le titre au journaliste du Quotidien.

Le quatuor composé de Jonathan Moreau, René Chassé, Alexandre Lapointe et Mauril Gauthier a terminé en troisième place au terme de cinq trous de prolongation, mettant la main sur 5000 $. 

L'édition 2017 du Tournoi de golf Le Georges a attiré 192 golfeurs répartis dans 48 équipes, un record. Jean-François Abraham a rendu hommage à ses acolytes Dominic Godin, Maxime Claveau et Robert Abraham. « C'est grâce à ces trois hommes qu'on a pu battre un record de participation », a-t-il souligné.

Originaire de Chibougamau, Pierre-Alexandre Bédard caresse le rêve... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Originaire de Chibougamau, Pierre-Alexandre Bédard caresse le rêve d'évoluer au sein du circuit de la PGA.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Bédard poursuit sa progression

Dans environ deux semaines, le golfeur Pierre-Alexandre Bédard célébrera sa première année d'activité sur le circuit professionnel canadien, le Canada Pro Tour. Presque un an plus tard, le Chibougamois dresse un bilan positif, d'autant plus qu'il a l'impression d'avoir progressé.

Et cette progression n'est pas terminée, assure le gaucher, qui célèbre ses 23 ans jeudi. Il a passé les dernières heures de ses 22 ans au Club de golf de Chicoutimi, mercredi, pour participer au Tournoi de golf Le Georges. 

« Je n'ai jamais sauté d'étapes, c'est-à-dire que j'ai toujours avancé et il y a encore une amélioration cette année, a indiqué Bédard. Je m'améliore sans cesse et je vais continuer à jouer à temps plein quelques années encore pour me donner une chance de réaliser mon rêve. »

Et justement, son rêve est de faire partie de l'élite mondiale sur la scène du golf. Cette élite se retrouve dans la PGA. Il est encouragé par ses performances, marquées par une première victoire professionnelle l'an dernier à Rimouski, ou encore une sixième place la semaine dernière à l'Omnium du Québec.

« En fait, je veux jouer à la télévision et je pense que c'est accessible, a humblement affirmé Pierre-Alexandre Bédard. Je côtoie plusieurs joueurs qui évoluent sur le circuit, ça m'incite à continuer et ça me donne espoir. »

Pour le moment, Bédard peut compter sur l'aide financière de sa famille proche pour éponger ses dépenses liées aux déplacements. Celui qui a accumulé environ 25 000 $ en bourses depuis son arrivée chez les professionnels espère attirer de nouveaux commanditaires, pour l'aider à maintenir le rythme.

« J'ai un horaire très chargé, a reconnu le jeune homme basé à Québec. Je reste pas mal dans mes valises et je participe à beaucoup de tournois dans plusieurs circuits, donc je n'arrête pas beaucoup. Pour l'instant, tout est fait en fonction du golf. »

Dans l'espoir de gravir les plus grandes sphères du golf, le représentant du Club de golf de Cap-Rouge depuis quatre ans entend améliorer son jeu autour des verts pour afficher de meilleurs résultats.

« Il y a toujours des choses à améliorer », a conclu Pierre-Alexandre Bédard.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer