Sags: LP Simard ne sera pas au camp

Le défenseur natif de Mashteuiatsh, Louis-Philippe Simard a... (Archives Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le défenseur natif de Mashteuiatsh, Louis-Philippe Simard a décidé de poursuivre sa carrière de hockeyeur sous d'autres cieux. Le #28, qui vient à peine de célébrer ses 20 ans, ne sera pas de retour avec les Saguenéens de Chicoutimi à l'automne.

Archives Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Venant à peine de célébrer ses 20 ans, le défenseur Louis-Philippe Simard ne sera pas de retour avec les Saguenéens de Chicoutimi cet automne. Le joueur natif de Mashteuiatsh, qui a disputé les trois dernières saisons avec les Bleus, a avisé jeudi l'entraîneur-chef Yanick Jean de sa décision et il ne prendra donc pas part au camp d'entraînement qui s'amorcera le 16 août.

Rencontré vendredi alors qu'il s'entraînait au centre Lucien Brunel dans le cadre du programme GI Performances, le sympathique jeune homme a expliqué qu'il avait pris la saison estivale pour mûrir sa décision en compagnie de ses proches. Faisant partie des quatre joueurs de 20 ans sur les rangs, il était conscient que son temps de jeu risquait d'être passablement réduit. Il a donc pesé les pour et les contre pour finalement décider de poursuivre sa carrière sous d'autres cieux. Même s'il n'a pas de regrets, il quitte bien sûr l'équipe avec un pincement au coeur, 

« C'était mon rêve (de faire partie des Saguenéens) et je l'ai accompli. Ç'a été super le fun comme expérience, mais le temps était venu de tourner la page », souligne le Jeannois. Ce dernier conservera d'excellents souvenirs de son stage junior majeur avec l'équipe régionale, en particulier de la dernière saison qui a été riche en émotions, avec la fièvre des séries et l'appui incroyable des partisans, souligne-t-il.

Divers scénarios

Le hockeyeur ne sait pas encore où il poursuivra sa carrière au cours des prochains mois, mais il a quelques options devant lui. Pour l'instant, tout ce qu'il sait, c'est qu'il jouera au hockey avec une autre formation.

« Il y a une possibilité en Europe où j'ai des pourparlers avec une équipe, mais rien de concret. Il y a aussi une possibilité avec les Panthères de Saint-Jérôme, dans la Ligue junior AAA, ou encore d'aller jouer dans une équipe junior A dans l'Ouest. Je vais donc continuer à jouer au hockey, mais je ne sais juste pas où », souligne le jeune homme.

Sur le plan académique, si Louis-Philippe Simard obtient un contrat en Europe, il mettra ses études en sciences de la nature sur la glace. Sinon, il entend compléter sa formation collégiale, puisqu'il ne lui manque que quelques cours pour obtenir son diplôme.

Yanick Jean

Joint vendredi, l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a confirmé que LP Simard l'avait effectivement avisé de sa décision.

« Je lui avais aussi offert de venir au camp pour qu'il puisse se faire voir par d'autres équipes ou si jamais il arrivait quelque chose avec les 20 ans. » Le pilote des Bleus a indiqué que pour l'instant, les trois autres 20 ans, soit Olivier Galipeau et les jumeaux Kevin et Kelly Klima, ont confirmé leur présence au camp du mois d'août.

Cela dit, Yanick Jean n'avait pas de nouveau à dire concernant les autres joueurs des Sags et n'a pas eu de nouvelles non plus de leur acquisition russe, l'ailier gauche de 17 ans Vladislav Kotkov.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer